top of page
Ancre 1

Cambodge & Initiative : Nouveau partenariat entre le groupe OCIC et l’ONG Toutes à l’école Luxembourg

« l'éducation est l'arme la plus puissante que l'on puisse utiliser pour changer le monde. » (Nelson Mandela).

C’est au sein même du nouveau complexe Connexion, à Koh Pich que le groupe OCIC (Overseas Cambodian Investment Corporation Ltd) a signé aux côtés de l’ONG Toutes à l’école Luxembourg, un second protocole d’entente (MOU), « solidaire, significatif et durable ».

Bien plus qu’une cérémonie de signatures, ce partenariat marque la continuité de grands projets porteurs pour les communautés en vue de favoriser le développement académique et professionnel des jeunes femmes au Cambodge.

Collaboration entre l’ONG Toutes à l’école Luxembourg et le groupe OCIC

L’ONG Toutes à l’école Luxembourg a pour mission d’offrir une éducation et un logement de haute qualité à des jeunes femmes défavorisées, en les soutenant au cours de leurs études supérieures et de leurs premières expériences professionnelles. Par conséquent, forts de leur première collaboration, avec l’initiative « Green Oasis » inaugurée lors de la Journée de la Terre, le 22 avril 2024, ayant pour but de planter un million d’arbres au Cambodge, en particulier dans les zones urbaines, le groupe OCIC et l’ONG Toutes à l’école Luxembourg souhaitent s’investir, à présent, en faveur de projets à résonance professionnelle.

Vision

Ce nouveau partenariat vise à élargir les opportunités en offrant aux étudiantes un aperçu pratique de l’industrie et de la profession ainsi qu’une expérience concrète au sein même de projets durables.

En ce sens, ce second protocole d’entente a comme objectif d’accompagner les jeunes filles et femmes cambodgiennes dans leur parcours postbac, de les soutenir dans leur apprentissage et leur pratique, mais également, de les aider dans leur appréhension de leur avenir professionnel grâce aux connexions d’OCIC avec leurs partenaires. C’est notamment grâce à des stages que le groupe souhaite leur ouvrir des portes menant à des opportunités et à une insertion dans le monde du travail.

Par conséquent, s’appuyant sur leur précédente collaboration dans le cadre du projet communautaire « Green Oasis », ce nouveau protocole d’entente renforce l’engagement du groupe OCIC et de l’ONG Toutes à l’école Luxembourg en faveur du développement durable et de l’excellence en matière d’éducation.

L’importance du soutien envers la jeunesse

« La connaissance est un pouvoir. L’information est libératrice. L’éducation est la prémisse du progrès, dans chaque société, dans chaque famille », disait Kofi Annan, ancien Secrétaire général des Nations Unies et prix Nobel de la paix.

Selon la vision du groupe OCIC, « la jeunesse d’aujourd’hui crée les leaders et les bâtisseurs de demain ». C’est donc en soutenant différentes ONG, notamment Toutes à l’École Luxembourg, mais également grâce à l’engagement et au soutien d’autres ONG et institutions, présentes lors de l’événement comme, Enfants d’Asie, Passerelles numériques, « Cambodia Academy of Digital Technology » ou encore « CamTech University », que le groupe OCIC souhaite accompagner ces jeunes à se connecter, à se créer des opportunités, mais surtout, à croire en leur potentiel et en leurs projets.

« L’éducation est la clé pour appréhender un meilleur futur. Nous croyons que ces jeunes femmes peuvent avoir un impact significatif au Cambodge », confie Sokha MOV, Directrice nationale de l’ONG Toutes à l’école Luxembourg.

Elle poursuit : « Grâce à ce partenariat, nous ouvrons de nouvelles portes à nos étudiantes, en leur offrant les opportunités dont elles ont besoin pour s’épanouir dans leur vie professionnelle. »

Des étudiantes issues de Toutes à l’école Luxembourg ont d’ailleurs pu témoigner sur l’impact positif qu’a eu l’ONG comme Sokly AN, étudiante à l’Université royale de droit et des sciences économiques.

« Je crois au potentiel de nos femmes incroyablement actives dans la plupart des secteurs d’activité. Et je suis fière de participer à cette aventure », souligne Sokha.

Selon elle, ces projets entre le groupe OCIC et l’ONG Toutes à l’École Luxembourg sont profondément inspirants au regard de l’accompagnement que le groupe porte envers les jeunes femmes dans le monde professionnel.

1re édition des « Connexion Talks »

L’événement s’est poursuivi par l’intervention de différents professionnels installés au Cambodge. Entre témoignages et parcours inspirants, la jeunesse présente a pu s’identifier, mais également, recevoir des commentaires de la part des orateurs.

Les échanges se sont tout d’abord ouverts avec Kim TOL TAN, CEO et Fondatrice de « Growth4Growth » et de « Women shaping Cambodia ».

Kim TOL TAN, fondatrice et CEO de « Growth4Growth » et de « Women shaping Cambodia »
Kim TOL TAN, CEO et Fondatrice de « Growth4Growth » et de « Women shaping Cambodia »

Née au Cambodge, elle a dû s’exiler aux États-Unis durant la période des Khmers rouges pour revenir au Royaume et s’y installer depuis maintenant cinq ans.

Entre souffrances, exil et camps de réfugiés, cette femme aujourd’hui influente a partagé sa jeunesse, mais également, sa vision pour ces jeunes femmes du « positive mindset » et de la notion de résilience en vue d’appréhender l’avenir et la création d’opportunités.

« L’avenir vous appartient. En chacune de vous réside un pouvoir incroyable, le pouvoir de la résilience, de la détermination, d’un état d’esprit qui refuse d’être limité par les circonstances », affirme-t-elle.

Par la suite, Lea BOGATIN, Directrice générale de Linx-International et originaire de Slovénie, a partagé ses différentes expériences professionnelles, les doutes et les succès qu’elle a vécu au Cambodge.

« Le marché peut changer, mais avec un esprit d’innovation et des compétences diversifiées, vous serez le caméléon qui prospérera dans n’importe quel secteur ou environnement », dit-elle.

Enfin, Thierry TEA, Vice-Président du Groupe OCIC, a partagé l’expérience de sa jeunesse en tant que franco-khmer en France et sa volonté de contribuer au développement économique du Royaume dans de multiples secteurs grâce à différents projets. Avec plus de 85 % de femmes dans la salle, Thierry TEA a mis l’accent sur le rôle unique de chacune d’elle dans le monde et plus particulièrement ici, au Cambodge.

« L’accomplissement personnel passe par la sortie de notre zone de confort et le progrès par le partage et la communication avec les autres », déclare Thierry TEA.

Par son discours altruiste et humble, c’est en puisant dans l’histoire et les valeurs que Thierry TEA encourage ces jeunes femmes et la jeunesse en général, à se créer des opportunités et à poursuivre des projets.

« Le Cambodge se trouve au carrefour d’une transition générationnelle. C’est pourquoi nous pensons qu’il est très important pour le groupe OCIC de soutenir un accès plus large à l’éducation pour les jeunes femmes au Cambodge. L’éducation est un élément clé du développement socio-économique de notre nation », dit-il.

Un événement où la jeunesse a d’ailleurs déjà pu enclencher des relations avec les différents professionnels grâce à une session questions/réponses.

Ces partenariats entre le groupe OCIC et l’ONG Toutes à l’école Luxembourg reflètent donc une profonde contribution durable en faveur du développement de la société cambodgienne, inclusive, jeune et grandissante jour après jour.

C’est aussi par son esprit d’entreprise, d’innovation, de durabilité et d’inclusion que le groupe OCIC collabore avec des partenaires locaux et internationaux afin de créer des opportunités pour les générations futures. Ce nouveau protocole d’entende du groupe avec l’ONG Toutes à l’école Luxembourg en est une nouvelle fois la démonstration.

Pour plus d’informations, visitez leur site https://www.ocic.com.kh/.

2 bình luận

Đã xếp hạng 0/5 sao.
Chưa có xếp hạng

Thêm điểm xếp hạng
Khách
01 thg 6
Đã xếp hạng 5/5 sao.

♥️

Thích

Đã xếp hạng 5/5 sao.

test

Thích

Merci pour votre envoi !

bottom of page