Cambodge & Initiative : Les usines de textile du Royaume se tournent vers le développement durable

Switch Garment, en collaboration avec l’Institut de l’énergie et des ressources et l’Institut de technologie du Cambodge, a donné le coup d’envoi ce mois-ci d’une série d’audits sur la consommation d’énergie, qui auront lieu dans des usines de confection à travers le Cambodge.

Les usines de textile du Royaume se tournent vers le développement durable
Les usines de textile du Royaume se tournent vers le développement durable. Photo ILO

Les audits de Switch Garment analyseront l’intensité énergétique des installations des fabricants de vêtements et identifieront les possibilités de réduction des coûts et d’optimisation de la production.

Grâce à cette initiative, les audits serviront à informer les usines sur les investissements en énergie propre et à identifier les besoins en formation des usines pour renforcer les pratiques énergétiques durables.

Face aux pressions exercées par les acheteurs internationaux pour qu’ils réduisent leur empreinte écologique, 30 usines se sont engagées comme partenaires du programme Switch Garment à ce jour, tandis que 20 autres seront recrutées dans le courant de l’année.

« Les marques internationales qui s’approvisionnent auprès des usines de confection au Cambodge accordent désormais une grande importance à la durabilité en raison de la sensibilisation croissante des consommateurs à l’environnement. Le secteur doit suivre la tendance pour rester compétitif », a déclaré M. Ly Tek Heng, directeur général de GMAC (groupement des fabricants), qui mène l’engagement des usines dans le cadre de ces audits.

En rejoignant la première cohorte d’usines pour le programme Switch Garment, M. Robert Hwang, directeur général de PPSEC, a déclaré :

« Les coûts élevés de l’électricité et les exigences croissantes des acheteurs en matière de durabilité sont des défis importants pour les usines au Cambodge. Nous avons rejoint le programme Switch Garment, car une bonne gestion de l’énergie est importante pour rester compétitif sur le marché »

Lancé le 11 septembre 2020, Switch Garment est une coentreprise entre le GMAC, l’organisation internationale Global Green Growth Institute et l’ONG française Geres-Cambodge.

Le projet est financé par la Communauté européenne dans le cadre du programme Switch-Asia.

Selon la Banque mondiale, l’industrie mondiale de la mode est responsable de 10 % des émissions annuelles de carbone dans le monde. Au Cambodge, on estime que l’amélioration des pratiques énergétiques dans la production de vêtements peut réduire de 17 % les émissions de GES du secteur.

Source : Switch Garment


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône