Cambodge & Initiative : Les créateurs de contenu numérique recevront une aide financière

Les créateurs de contenus en ligne à vocation éducative ou sociale vont recevoir des incitations financières du ministère des Postes et Télécommunications.

Chheng Sopheak, fondateur de Rean Thort, qui enseigne la photographie et la cinématographie en langue khmère sur YouTube
Chheng Sopheak, fondateur de Rean Thort, qui enseigne la photographie et la cinématographie en langue khmère sur YouTube

Un budget de 100 000 dollars par an a été mis en place pour les créateurs tels que les vlogueurs, les YouTubers, les artistes numériques, les influenceurs, les cinéastes et les producteurs de musique et d’animation numérique.

Le ministre des Télécommunications, Chea Vandeth, a déclaré lundi que les projets recevront entre 1 000 et 3 000 dollars.

Il a demandé au secrétaire d’État So Visothy de préparer un dossier sur le projet. Il a déclaré que ce dernier avait été discuté et que les fonctionnaires ne devaient pas se contenter d’en parler. Il doit être mis en pratique chaque année.

Le ministre s’est entretenu avec plusieurs créateurs de contenu bien connus lors d’un débat Zoom intitulé « Défis et opportunités pour les créateurs de contenu au Cambodge ». Il a déclaré que le ministère déployait des efforts pour encourager et protéger les intérêts des propriétaires de contenu.

L’argent provient des réserves, et non du budget de fonctionnement du ministère de l’Économie et des Finances.

Le ministre a précisé que, dans un premier temps, les aides seront basées sur des évaluations réalisées par le ministère avec les créateurs de contenu, les influencers et les YouTubers.

Les montants augmenteront si les projets sont couronnés de succès d’année en année.

Des formations sur la qualité et les aspects techniques sont également nécessaires pour les créateurs de contenu. Le ministre a demandé à la Cambodia Academy of Digital Technology (CADT) de collaborer.

Chheng Sopheak, fondateur de Rean Thort, qui enseigne la photographie et la cinématographie en langue khmère sur YouTube, a demandé au ministère de donner aux créateurs de contenu la possibilité d’étudier ou de participer à des ateliers à l’étranger pour améliorer leurs compétences et leurs connaissances.

Il a exhorté le ministre à envisager de faciliter l’importation de matériel lié à la création de contenu numérique.

M. Vandeth a déclaré que le ministère s’efforcera de résoudre les problèmes en fonction des dossiers qu’il reçoit et a encouragé tous ceux qui rencontrent des difficultés à contacter l’équipe chargée des technologies de l’information et de la communication au sein du ministère.

Il souhaite également organiser une réunion entre les fonctionnaires et les professionnels du numérique tous les trois ou six mois pour tenter de résoudre les problèmes et la formation. Une formation à l’éthique et la prévention de la mauvaise conduite sociale sont également nécessaires.

Phoung Vantha avec l’aimable autorisation de Cambodianess

28 vues0 commentaire