Cambodge & Hommage : Que l’âme d’Im Srey Ni, jeune docteure décédée du COVID-19, repose en paix

L’émoi a été grand dans l’ensemble du pays à l’annonce du décès d’Im Srey Ni, jeune docteure de 28 ans qui n’a pas survécu aux complications liées au COVID-19.

Im Srey Ni, jeune docteure décédée du COVID-19
Im Srey Ni, jeune docteure décédée du COVID-19.

Em Srey Ni travaillait à l’hôpital provincial de référence de Sihanoukville.

Selon l’équipe de médecins de l’établissement, la jeune femme avait été testée positive au COVID-19. D’abord traitée à l’hôpital provincial, elle a ensuite été envoyée au centre de traitement COVID de Sen Sok il y a trois jours en raison de son état qui s’aggravait.

La jeune femme est malheureusement décédée dans la nuit du 29 août 2021.

Im Srey Ni est le premier agent de santé à perdre la vie en prenant soin de patients atteints du virus dans le Royaume.

Le ministère de la Santé a exprimé ses plus profondes condoléances et sa sympathie à sa famille :

« Le décès de Mlle Im Srey Ni est la perte d’une soignante qui s’est sacrifiée physiquement et mentalement pour la prise en charge des patients atteints du COVID-19 », indique la lettre de S.E. le professeur Mam Bunheng, ministre de la Santé.

« Que l’âme de Mlle Im Srey Ni repose en paix », conclut le ministre.

Le porte-parole de l’administration de Preah Sihanouk, Kheang Phearom, a déclaré :

« Im Srey Ni a sacrifié sa vie pour soigner les malades du COVID-19 dans la province de Preah Sihanouk. Nous ne pouvons qu’offrir nos condoléances à sa famille. C’est une triste nouvelle pour tout le Cambodge »

Pich Chanmony, vice-présidente du conseil d’administration de la Samdech Techo Voluntary Youth Doctor Association (TYDA), a également présenté ses condoléances, affirmant que sa mort représentait « un sacrifice pour la nation ».