top of page
Ancre 1

Cambodge & Hommage : À la veille de Noël, Alain Darc, un grand ami de PSE, nous a quittés

L'hommage de l'association Pour un Sourire d'Enfant au regretté Alain Darc qui fut un formateur passionné au sein de l'ONG durant de nombreuses années.

Alain était un grand homme, et un homme au grand cœur, passionné, généreux, fort en gueule, un Gascon avec un bel accent de Gascon, une force de la nature. Cela lui a permis de lutter longtemps contre la maladie qui a quand même fini par le vaincre.

Avec son fils Arnaud, il avait créé plusieurs restaurants renommés, parmi les meilleurs de Phnom Penh : le Malis, Le Topaz, les différents Khémas…

Mais il était surtout un ami, passionné par son métier de restaurateur, et par la passation aux plus jeunes. Il avait ses méthodes éducatives bien à lui, un peu à l’ancienne. Il bousculait les jeunes, mais il les aimait et voulait le meilleur pour chacun d’eux.

Et les jeunes le savaient bien, qui, tous, l’appelaient Papa et qui, tous, l’adoraient.

Très attaché à PSE, pendant des années il est venu transmettre sa passion aux étudiants de notre école hôtelière et en a embauché beaucoup.

Aujourd’hui, d’ailleurs, le Khéma — Pasteur est dirigé par Sopheak, un ancien de chez nous, et Le Khéma — La Poste par Khantei, une autre ancienne de PSE.

Et on ne compte plus tous les anciens de PSE qu’il a coachés, développés, fait grandir et évoluer en les prenant dans tous ses restaurants.

En dehors de la cuisine, Alain, cet homme de passion, rugbyman convaincu, a également beaucoup œuvré pour la formation et l’entraînement de nos jeunes sportifs.

Il va beaucoup nous manquer.

Comme le Dr Beat Richner, comme Papy, c’est une autre grande figure de Phnom Penh qui s’en est allée.

Et un ami qui laisse un grand vide.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page