Cambodge & Environnement : Des crocodiles du Siam libérés avec des puces satellites

Fauna & Flora International (FFI) vient d’annoncer que 25 crocodiles du Siam (Crocodylus siamensis) ont été relâchés dans la nature, chacun des reptiles étant équipé d'un émetteur acoustique - c'est la première fois que l'espèce est suivie de cette manière.

Les responsables de Fauna & Flora International (FFI) ont libéré le mois dernier 25 crocodiles siamois, chacun équipé d'un émetteur acoustique
Les responsables de Fauna & Flora International (FFI) ont libéré le mois dernier 25 crocodiles du Saim, chacun équipé d'un émetteur acoustique

FFI —en partenariat avec l’administration forestière cambodgienne — les a relâchés dans la région de Chhay Reap, dans les montagnes Cardamome, au début du mois de mars.

« Trois des plus grands crocodiles ont également été équipés de balises satellites, ce qui permet aux défenseurs de l’environnement de recueillir des données essentielles sur l’aire de répartition et le comportement de l’espèce », indique le communiqué de FFI.

Il ajoute que le marquage et les contrôles sanitaires avant la libération ont eu lieu dans le centre d’élevage de Phnom Tamao, géré par FFI et l’administration forestière, dans la province de Takeo.

Cette libération, soigneusement gérée, représente une amélioration considérable des chances de survie de ce reptile en danger critique d’extinction, dont on craignait la disparition totale jusqu’à sa redécouverte dans les montagnes reculées des Cardamomes il y a vingt ans.


Selon l’ONG de conservation, le succès de ce programme novateur de reproduction et de libération — qui a permis de relâcher plus de 136 crocodiles dans la nature — est soutenu par l’efficacité des activités de surveillance et de lutte contre le braconnage menées par les communautés sur les principaux sites de reproduction au Cambodge.

« Le crocodile siamois figure toujours sur la liste des espèces en danger, mais les soins intensifs que cette espèce a reçus de FFI, du gouvernement cambodgien et des communautés locales au cours des deux décennies qui ont suivi sa redécouverte commencent à porter leurs fruits ».

FFI précise que les gardes communautaires continuent de jouer un rôle essentiel dans la réussite du projet de conservation des crocodiles cambodgiens. En avril 2021, l’équipe de Chhay Reap a reçu un prestigieux prix international pour son travail de surveillance et de lutte contre le braconnage.

Pablo Sinovas, responsable des espèces phares au sein du programme Cambodge de FFI, a déclaré qu’il s’agissait du plus grand lâcher de crocodiles siamois jamais effectué et d’une avancée majeure dans leurs efforts pour stimuler le rétablissement de cette espèce gravement menacée dans l’un de ses derniers bastions.

Crocodile du Siam. Photo Mark Fox
Crocodile du Siam. Photo Mark Fox

« Au début du XXIe siècle, on pensait que ces crocodiles avaient disparu à l’état sauvage. Deux décennies plus tard, nous sommes en mesure d’utiliser les dernières technologies pour nous aider à surveiller leur population et à favoriser leur rétablissement. C’est un moment passionnant pour les défenseurs de la nature, mais aussi pour tout le Cambodge. Petit à petit, l’un des reptiles les plus rares du monde est secouru du risque de l’extinction », a-t-il déclaré.

Keo Omaliss, directeur général de l’administration forestière, a précisé que la libération des crocodiles jouait un rôle important dans la sécurisation des populations sauvages, bien que ce soit un processus lent. Le succès est dû à l’engagement de toutes les parties prenantes, en particulier des communautés locales :

« Il est également important de noter que, dans le cadre de ces efforts, nous protégeons également d’autres espèces sauvages qui partagent l’habitat des crocodiles du Siam ».

Sok Vichea, un chercheur en biodiversité, estime que la conservation des crocodiles du Siam constitue un projet utile qui devait être poursuivi, car les espèces restent menacées et au bord de l’extinction en raison de la pêche et du trafic.

Il précise que les crocodiles de montagne attaquent rarement les gens, mais qu’ils pouvaient y être contraints lorsque leurs sources de nourriture sont épuisées.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône