top of page
Ancre 1

Cambodge & Destination : Quand les touristes préfèrent les plages de Koh Kong Krao

De nombreux touristes locaux délaissent les randonnées à travers les montagnes du Cambodge comme Phnom Oral, Phnom Samkos et Phnom Tum - activités populaires pendant la pandémie - pour visiter les plages et les zones côtières du Royaume, en particulier Koh Kong Krao.

Vue aérienne de la plage de Chamkar Doung III dans le village de Koh Kapi de la commune de Chroy Pros du district de Koh Kong. Photo KINDNESS BACK FB
Vue aérienne de la plage de Chamkar Doung III dans le village de Koh Kapi de la commune de Chroy Pros du district de Koh Kong. Photo KINDNESS BACK FB

Selon les guides touristiques et les amateurs d’aventure, la tendance à la randonnée semble avoir quelque peu diminué et les voyages vers les zones côtières ont considérablement augmenté.

Choun Phirom, un guide touristique qui emmène souvent des visiteurs se promener dans la forêt et escalader des montagnes et qui a récemment guidé des visiteurs à Khnong Tapoang dans la zone d’écotourisme de Phnom Preah et dans le sanctuaire de la faune de Phnom Samkos, affirme que l’alpinisme et le trekking semblent être sur le déclin.

« Depuis un certain temps, je constate une diminution du nombre de visiteurs dans la montagne de Khnong Phsar. Je ne pense pas que le nombre de visiteurs étrangers augmente en ce moment. J’amène généralement les locaux sur de nouveaux sentiers que nous explorons », dit-il.

Yoeun Yeut, un guide touristique de la communauté de Khnong Phsar déclare qu’il ne reçoit pas autant de visiteurs qu’au plus fort de la crise sanitaire. Auparavant, son équipe et lui recevaient beaucoup de réservations et prenaient en charge plus de 10 groupes par semaine.

« Il n’y a pas beaucoup d’amateurs, seulement un ou deux groupes par semaine. La baisse est probablement due au fait que les visiteurs eux-mêmes connaissent bien les parcours », dit-il.

Veasna, qui gère le compte Facebook Kindness Back, est connu pour capturer de magnifiques paysages naturels dans les zones d’écotourisme et le ministère de l’Environnement partage fréquemment ses photos et ses clips vidéo.

Selon lui, pendant la saison des pluies, les touristes ne se rendent pas dans les zones côtières, car la pluie rend l’eau de mer trouble et ils préfèrent se promener dans la forêt avec le brouillard et un temps plus frais.

Vue aérienne de la plage de Chamkar Doung III dans le village de Koh Kapi de la commune de Chroy Pros du district de Koh Kong. Photo KINDNESS BACK FB
Vue aérienne de la plage de Chamkar Doung III dans le village de Koh Kapi de la commune de Chroy Pros du district de Koh Kong. Photo KINDNESS BACK FB

« Pendant la saison sèche, les touristes se rendent à la mer car l'eau est claire et ils peuvent également se rendre facilement en bateau sur les îles », confie Veasna.

Pha Lina, un chauffeur de taxi qui amène les touristes vers des destinations sauvages, emmène les touristes dans de nombreux endroits différents avec une variété d'activités.

Sur le chemin de Koh Kong Krao, qui est actuellement l'une des plages les plus populaires après celles de Sihanoukville, Lina rapporte qu'il y a à présent beaucoup de visiteurs qui se rendent sur cette côte.

Après avoir quitté la commune de Chroy Pros du district de Koh Kong et voyagé en bateau pendant plus d'une heure, les invités peuvent visiter un village sur l'île d'Alatang, qui propose un paysage montagneux et des mangroves.

« Je guide des clients dans toute la région et Alatang est le plus beau village. En partant de celui-ci, les voyageurs peuvent atteindre six plages, mais la cinquième et la sixième ne doivent pas être visitées car ce sont des zones militaires », explique Lina, ancienne photojournaliste.


Lina, qui aide également les clients à faire du camping et à pêcher des fruits de mer, explique également que les deux premières plages sont petites et peu fréquentées, mais que la troisième et la quatrième font plus d’un kilomètre de long.

La plus populaire est la troisième plage. Le jour de l’an, les visiteurs ont eu du mal à trouver un espace pour y camper. Il y a des cascades, le sable est beau et les arbres splendides.

« Du village d’Alatang aux quatrième et troisième plages, vous devez voyager en bateau pendant environ une heure et demie. Il faut compter au total deux heures et demie à trois heures depuis la commune de Chroy Pros pour louer un bateau auprès de la communauté et le propriétaire du bateau facture 250 dollars pour deux jours et trois nuits », affirme Lina.

Sok Chankrisna, directeur du département provincial du tourisme de Koh Kong, confirme que le nombre de touristes visitant Koh Kong a augmenté.

« Récemment, j’ai vu que sur Facebook, les gens diffusaient des informations sur Koh Kong Krao et nous avons vu beaucoup plus de visiteurs à présent », dit-il.

Selon le ministère du Tourisme, du 23 au 29 janvier 2023, le nombre de touristes ayant visité les provinces côtières était plus élevé que celui des provinces intérieures montagneuses. La province de Koh Kong a accueilli près de 9 000 visiteurs cambodgiens et seulement 260 étrangers.

Pendant cette période, Sihanoukville a accueilli plus de 180 000 touristes, dont 170 000 Cambodgiens et 9 000 étrangers. La province de Kampot a accueilli un total d’environ 65 000 visiteurs, dont 64 000 Cambodgiens et environ 1 000 étrangers. Kep a accueilli 32 000 touristes, pour la plupart des locaux, à l’exception de 900 étrangers. Les dernières données du ministère indiquent que la zone balnéaire de Sihanoukville est la plus populaire avec un total de 3 928 touristes entre le 30 janvier et le 5 février.

Hong Raksmey avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page