top of page
Ancre 1

Cambodge : Dans le sud, la langue ethnique Sa'och compte moins d'une douzaine de locuteurs

Les Cambodgiens de l'ethnie Sa'och vivent dans le village de Somrong Leu, dans le district de Prey Nub, au carrefour des provinces de Kampot et de Preah Sihanouk. Ils sont moins d'une centaine.

Une enfant du village de Somrong Leu, dans la province de Preah Sihanouk
Une enfant du village de Somrong Leu, dans la province de Preah Sihanouk

Seuls 10 à 15 d’entre eux peuvent encore parler la langue sa'och, qui fait partie de la famille des langues austro-asiatiques avec le khmer et le vietnamien. On trouve des langues apparentées au sa'och chez de petits groupes dans les Cardamomes centrales, à Siem Reap, à Preah Vihear et en Thaïlande. Dans la langue sa'och, on trouve un vocabulaire étendu lié à la pêche et à la vie marine, ce qui suggère que les Sa'och ont des liens établis de longue date avec la mer, d’où peut provenir une grande partie de leur alimentation traditionnelle. Aujourd’hui, ils se nourrissent essentiellement de riz et de légumes.

Dans ce village, les membres de la minorité Sa'och vivent dans des logements partagés en raison du manque de terres
Dans ce village, les membres de la minorité Sa'och vivent dans des logements partagés en raison du manque de terres

La première mention historique d’un groupe ethnique apparenté remonte au 13e siècle. Selon le linguiste Jean Michel Filippi, un amiral thaïlandais aurait capturé des membres de la minorité Sa'och en 1835 et ramenés en Thaïlande comme esclaves. Par conséquent, certains vivent encore près de Kanchanaburi, dans l’ouest de la Thaïlande.

Seules 10 à 15 personnes peuvent parler la langue sa'och, bien que certaines écoles locales enseignent cette langue
Seules 10 à 15 personnes peuvent parler la langue sa'och, bien que certaines écoles locales enseignent cette langue
Sorn Kil, 51 ans (à droite), travaille pour le Programme des Nations unies pour le développement. Il partage cette maison avec sa famille
Sorn Kil, 51 ans (à droite), travaille pour le Programme des Nations unies pour le développement. Il partage cette maison avec sa famille
Le ministère de l'éducation a autorisé l'enseignement du khmer et du sa'och dans les écoles locales
Le ministère de l'éducation a autorisé l'enseignement du khmer et du sa'och dans les écoles locales
La langue sa'och est en train de disparaître, et de moins en moins d'enfants sont capables de la comprendre
La langue sa'och est en train de disparaître, et de moins en moins d'enfants sont capables de la comprendre

Emily Wight avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Mots-clés :

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page