Cambodge & COVID-19 : Les hôpitaux privés à présent autorisés à proposer un service de vaccination

Le ministère de la Santé a autorisé les hôpitaux privés du Cambodge à ouvrir un centre de vaccination proposant uniquement les vaccins validés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les hôpitaux privés intéressés doivent soumettre leur demande au ministère de la Santé en garantissant la sécurité et la qualité de leur service de vaccination, indique une lettre de S.E. Dr Or Vandine, secrétaire d’État au ministère de la Santé et présidente de la Commission nationale ad hoc pour la vaccination COVID-19, adressée à l’ensemble des établissements privés et publiée hier.

Les hôpitaux privés qui obtiennent le droit de vacciner sont tenus de remplir certaines conditions allant d’un espace et d’un personnel aménagés pour le dépistage primaire et d’une unité de soins intensifs avec un équipement d’urgence adéquat à la chaîne du froid pour les vaccins et au système de gestion des déchets médicaux, souligne le communiqué.

L’OMS a jusqu’à présent validé six vaccins — Pfizer/BioNTech (Allemagne), Moderna (États-Unis), Johnson & Johnson (États-Unis), AstraZeneca (Royaume-Uni), Sinopharm (Chine) et Sinovac (Chine).

C. Nika — AKP

0 commentaire