Cambodge & Covid-19 : Arrivée imminente du vaccin Sinopharm pour une utilisation d’urgence

Le ministère de la Santé a annoncé le 4 février 2021 avoir approuvé le vaccin Sinopharm pour une utilisation d’urgence. 600 000 premières doses devraient arriver dans le pays ce dimanche 7 février.

Approbation du vaccin chinois Sinopharm pour une utilisation d’urgence
Approbation du vaccin chinois Sinopharm pour une utilisation d’urgence

Arrivée Imminente

Ce vaccin a été fabriqué par le Beijing Institute of Biological Product Co., Ltd, une unité relevant de la société d’État China National Pharmaceutical. Groupe (Sinopharm Group). L’approbation a été donnée sous la condition « d’autorisation d’utilisation d’urgence », a déclaré le ministre de la Santé S.E. Mam Bunheng. L’annonce du ministère fait suite à celle du Premier ministre Hun Sen, le 4 février dernier qui annonçait que les 600 000 premières doses de vaccin devraient arriver dans le pays le 7 février 2021. La Chine s’est engagée à fournir au Cambodge un total de 1 million de doses.

Le Premier ministre a l’intention d’accueillir personnellement l’arrivée de la cargaison à l’aéroport international de Phnom Penh, comme il l’a indiqué dans un message vocal sur sa page Facebook mentionnant également qu’il ne se fera pas vacciner contre le vaccin chinois Sinopharm en raison de « la limite d’âge ». Le vaccin Sinopharm ne peut être injecté que sur des personnes âgées de 18 à 59 ans et le Premier ministre est âgé de 68 ans.

Disponibilité

Le vaccin sera disponible gratuitement pour les Cambodgiens sur une base volontaire. Parmi les premiers à se voir offrir le vaccin, il y aura le personnel médical, les enseignants, les gardes du corps, les membres des forces armées, les chauffeurs de taxi et les éboueurs, a déclaré le Premier ministre Hun Sen. Selon l’agence de presse officielle chinoise Xinhua, une équipe de spécialistes chinois des vaccins a formé le personnel médical cambodgien à l’utilisation du vaccin avant son arrivée dans le pays. Une installation de stockage des vaccins a également été préparée à l’hôpital Preah Ket Mealea, un hôpital militaire de Phnom Penh.

Le gouvernement du Cambodge a prévu d’assurer environ 20 millions de doses de vaccins pour inoculer la population. Jusqu’à présent, la Chine a fait don d’un million de doses et l’Australie de 3 millions. Le pays a l’intention d’obtenir 7 millions de doses via COVAX — une initiative mondiale pour garantir l’accès aux vaccins COVID-19 pour tous les pays — et d’acheter 1 million de doses.

36 vues0 commentaire