Cambodge & Coopération : 91 millions $ pour l’agriculture et contre le changement climatique

L’Agence française de développement (AFD) a engagé 75 millions d’euros (plus de 91 millions de dollars) pour le développement agricole et la lutte contre le changement climatique au Cambodge.

S.E. Aun Pornmoniroth, ministre de l’Économie et des Finances, Mme Eva Nguyen Binh, Ambassadrice de France au Cambodge et Mme Ophélie Bourhis, directrice de l’AFD au Cambodge ont signé hier deux accords de financement pour soutenir ces deux programmes.

Objectifs

Le projet de développement des infrastructures rurales pour le Cambodge (RID4CAM) améliorera l’accès aux services de base pour les populations rurales et contribuera au désenclavement des zones les plus reculées, souligne l’AFD. Le projet de renforcement de la compétitivité et de la sécurité de la chaîne de valeur agricole (ACSEP) favorisera la diversification agricole en soutenant cinq secteurs potentiels (dont la noix de cajou, les mangues, les patates douces, la volaille et les cultures), précise-t-elle. Ces projets seront menés avec la Banque allemande de développement — KfW et la Banque asiatique de développement.

AFD

Présente au Cambodge depuis 1993, l’AFD accompagne le pays dans ses transitions territoriales, écologique et sociale, tout en facilitant son intégration dans l’ASEAN. L’AFD intervient au Cambodge sous forme de prêts bonifiés souverains et non souverains, de garanties et de subventions. La moitié du portefeuille de projets de l’AFD au Cambodge est mis en œuvre dans le cadre de partenariats avec d’autres bailleurs et l’AFD mobilise également des financements européens au travers de délégations de fonds.

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône