top of page
Ancre 1

Cambodge & Communauté : Vanessa Voukotitch devient présidente de Phnom Penh Accueil

Géraldine Chéné Cogné l’avait annoncé dans une précédente entrevue avec Cambodge Mag : l’association Phnom Penh Accueil avait besoin d'une nouvelle présidente. C’est chose faite avec l’élection de la dynamique Vanessa Voukotitch le 16 décembre dernier.

Suite à cette réunion mensuelle du bureau le 16 décembre, les membres ont donc procédé à un renouvellement de leur instance dirigeante dont la présidente Mme Vanessa Voukotitch, qui a souhaité s’exprimer sur les réseaux sociaux à propos de sa nouvelle fonction :

« Bonjour à la communauté PPA ! Quelques mots pour partager avec vous combien je suis ravie d’avoir finalement répondu à l’appel de notre vice-présidente, Géraldine Chéné, me proposant de rejoindre le bureau de PPA en qualité de présidente.

Je vis depuis plus de vingt ans à l’étranger, dont dix au Cambodge ; à Siem Reap tout d’abord, puis à Phnom Penh depuis août 2021, pour la rentrée collège au LFRD de mon fils, actuellement en 4 ᵉ ».

« L’engagement associatif est une composante majeure à mes yeux et l’investissement en tant que parent d’élèves également, j’ai d’ailleurs l’honneur et la joie de pouvoir m’impliquer comme présidente au sein de l’APE du Lycée Français René Descartes tout comme j’avais pu le faire à l’École Française de Siem Reap. »

« C’est l’ensemble de ces expériences que je souhaite mettre au service de notre belle communauté, dans l’intérêt de toutes et de tous. D’excellentes fêtes de fin d’année à tout le monde et au plaisir de nous rencontrer très bientôt en 2024 ».

Qui est Vanessa ?

Toujours dans Cambodge Mag, en 2021, Vanessa Voukotitch se confiait alors qu’elle exerçait comme thérapeute holistique. Elle exerce à présent comme consultante à Phnom Penh.

Quelques extraits de cette interview exclusive

« J’étais une enfant très solitaire qui passait la plupart de son temps perchée dans les arbres. Cursus lettres et langues puis école de journalisme. Une formation de JRI et de réalisation audiovisuelle. 2e vie pro dans le tourisme puis retour à l’école à 40 ans pour une 3e vie professionnelle avec des études d’herboriste clinicienne - aromathérapeute - naturopathe après des années en autodidacte. Ensuite, diplôme de professeure de Hatha Yoga pour parfaire mon offre thérapeutique.

CM : Dans quel(s) pays avez-vous grandi puis travaillé avant de venir au Cambodge ?

J’ai grandi dans le sud-ouest de la France, avec la forêt et l’océan Atlantique pour terrains de jeux. Je vis à l’étranger depuis plus de 20 ans.

CM : Dans quelles circonstances êtes-vous arrivée au Cambodge ?

C’est une opportunité professionnelle qui m’a emmenée au Cambodge, à Siem Reap, quand je travaillais encore dans le tourisme. J’étais basée aux îles Canaries lorsque j’ai été recrutée par une importante DMC (Destination Management Company) comme Country Manager.

CM : Quelles ont été vos impressions ?

Plutôt mitigées au début ! Je n’avais jamais mis un pied en Asie avant et le contraste avec mes précédentes destinations professionnelles était pour le moins déconcertant.

CM : Pourquoi avoir choisi Siem Reap ?

C’est ce recrutement à l’époque qui l’a choisi pour moi en fait !


Bình luận

Đã xếp hạng 0/5 sao.
Chưa có xếp hạng

Thêm điểm xếp hạng

Merci pour votre envoi !

bottom of page