Cambodge – Commerce : Protéger la production locale

Le Conseil des ministres a adopté vendredi un projet de loi sur les recours commerciaux destiné à protéger les producteurs locaux, les entreprises locales et les entreprises étrangères opérant au Cambodge contre les importateurs proposant des produits vendus en dessous du prix coûtant.


La porte-parole du Ministère du Commerce, Soeng Sophary, a indiqué que la loi sur les recours commerciaux permettrait de protéger plus efficacement les entreprises dans le royaume et devrait contribuer à réguler investissements et mouvements commerciaux, locaux et internationaux, dans le royaume. Elle a précisé également que ces mesures permettront aussi d’instaurer un climat de confiance et de protéger les investisseurs locaux et étrangers au Cambodge, en assurant une concurrence loyale entre les produits locaux et ceux, similaires, provenant de l’import. Elle a ajouté que le gouvernement ne voulait pas de monopole, mais plus de fournisseurs et producteurs qui devraient rivaliser sur la qualité, l’innovation et les prix.


Si la nouvelle a été plutôt bien accueillie par les producteurs et commerçants cambodgiens, certains se sont interrogés sur l’efficacité de cette loi alors que bon nombre de produits importés s’imposent naturellement face à leurs concurrents cambodgiens, dont les coûts de fabrication sont parfois plus élevés et dont les possibilités de packaging, design, et même de qualité, sont limitées. ”…Il devrait y avoir des quotas ou des restrictions sur les importations pour stimuler les produits locaux et les rendre plus compétitifs…”, suggérait Taing Por, président de la Fédération des associations pour les petites et moyennes entreprises du Cambodge.


Un rapport du ministère du Commerce indique que la valeur totale des échanges commerciaux en 2016 était de 21,93 milliards de dollars US contre 21,02 milliards en 2015. Les importations totales étaient de 12 milliards en 2016 contre 11,4 milliards $ en 2015.


Banniere Cambodge Mag.jpg
KHEMA

La Poste, Pasteur et Angkor

Démarrez la journée du bon pied grâce au désormais iconique petit-déjeuner à volonté de Khéma.

Viennoiseries, œufs, pancakes, boissons chaudes et bien plus encore pour $14 seulement par personne.

Du lundi au vendredi de 6:30 à 11:00, et jusqu’à 15:00 le week-end.

MALIS

Phnom Penh et Siem Reap

Savourez un petit-déjeuner cambodgien typique dans la quiétude des restaurants Malis. Sélection de soupes, nouilles et autres plats et boissons typiques à volonté pour seulement $8. 

 

Offre valable à Malis Phnom Penh et Malis Siem Reap, tous les jours de 6h00 à 10h00.

1V7A0274.jpg
TOPAZ

Phnom Penh

Tradition et gastronomie françaises au cœur de Phnom Penh. 

Découvrez notre déjeuner d’affaires à partir de $19++, verre de vin compris, tous les jours de 11h30 à 14h.

Prix en dollars US soumis à des frais de couvert de 7% et à une taxe gouvernementale de 10%

S'INSCRIRE PAR E-MAIL

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône