Cambodge & Cinéma : Le voyage de Jackie Kennedy dans le royaume sera porté à l’écran

Gemma Arterton, star de The King’s Man et Quantum Of Solace, incarnera Jackie Kennedy dans le projet « 37 Heavens ».

Jackie Kennedy et le Prince Sihanouk en 1967
Jackie Kennedy et le Prince Sihanouk en 1967. Capture d'écran

Le film retracera la visite très médiatisée que Kennedy a effectuée en 1967 au Cambodge avec Harlech, vétéran de la guerre et ancien ambassadeur britannique auprès de la Maison-Blanche. Arrivée au Cambodge en tant qu’invitée personnelle du prince Sihanouk, qui cherche à tout prix à rétablir les liens diplomatiques avec les États-Unis, l’ancienne Première dame est accompagnée de son vieil ami, Harlech, récemment veuf. Ce dernier est en mission secrète pour Robert Kennedy afin de négocier la fin de la guerre du Vietnam.

Le réalisateur de The Third Day et The Secret Garden, Marc Munden, réalisera le film à partir d’un scénario de Steve Austin. La production est prévue pour début 2022. Le titre est inspiré du bas-relief de la galerie sud du premier niveau d’Angkor Wat, qui représente 32 enfers et 37 cieux.

Sous le charme des ruines mystérieuses d’Angkor Wat et loin de l’hystérie de la « Jackie mania », Jackie se confie à David et leur relation, forgée en partie par un chagrin partagé, la surprend.

Des lettres privées entre les deux personnages ont été découvertes ces dernières années, notamment une proposition de « mariage secret » de Harlech, rejetée par Kennedy, qui épousera Aristote Onassis peu après son voyage au Cambodge.

Le producteur Jamie Bialkower a déclaré :

« À la lecture du scénario vivant et intime de Steve Austin, nous avons été instantanément transportés dans un autre temps et un autre lieu. »

« Le film promet d’être une romance profondément ressentie, avec pour toile de fond les marées de l’histoire »

Gemma Arterton
Gemma Arterton. Photo Twitter

« Gemma Arterton et Guy Pearce donneront vie à ces personnages fascinants et très humains dans toute leur complexité, sous la vision saisissante du réalisateur Marc Munden. »

Will Machin, PDG de Metro International, a dit : « Il s’agit d’un chapitre extraordinaire et largement inconnu de l’histoire de Jackie Kennedy. Son héritage perdure, et nous sommes impatients de partager ce projet avec nos partenaires, sachant qu’ils répondront à cette histoire d’amour cinématographique avec autant d’enthousiasme que nous. »

Jackie Kennedy a déjà été incarnée sur grand écran par Natalie Portman dans le biopic « Jackie » de Pablo Larrain, nommé aux Oscars en 2016.

1 commentaire