Cambodge & Brèves Eco : Quelques bonnes performances du secteur agricole cambodgien

En raison de la morosité liée à l’épidémie de Covid-19, certains secteurs de l’économie cambodgienne connaissent de sérieuses difficultés. Il est à souhaiter fortement que le textile, la restauration, le tourisme et l’hôtellerie connaissent des jours meilleurs même si le royaume semble relativement épargné par la pandémie. Toutefois, l’économie cambodgienne continue de fonctionner et quelques bonnes performances ont été enregistrées lors du premier trimestre de cette année vraiment très particulière.

Toutefois, ces chiffres englobent les bonnes performances de janvier et février 2020 alors que la situation était encore « normale », ce qui majore la performance, mais constitue tout de même un signe encourageant.

En bref :


186.000 tonnes de noix cajou à l'export

Le Cambodge a, durant les quatre premiers mois de cette année, exporté 186,205 tonnes de noix cajou vers l'étranger. Le Vietnam, le Japon, la Russie, la Chine et Hong Kong sont les principaux acheteurs de noix de cajou du Cambodge. Le royaume compte actuellement plus de 170.000 hectares d’anacardiers qui se situent autour du delta du Mékong et des zones de terre rouge.

Plus de 2.000 tonnes de poivre cambodgien exportées

Le poivre cambodgien a été exporté vers 13 marchés étrangers durant les quatre premiers mois de cette année, indique le ministère de l'Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche. Ces marchés sont le Japon, la Belgique, les Pays-Bas, la France, l’Allemagne, la Suisse, le Vietnam, les Etats-Unis, la Russie, l’Angleterre, l’Inde, la Biélorussie et la Corée du Sud qui ont acheté au total 2.250 tonnes de poivre cambodgien.

Le poivre de Kampot est le plus connu pour sa valeur et sa qualité. Il a obtenu la certification d’IG de l'UE en 2016. Les plantations de poivre de Kampot couvrent une superficie d'environ 290 hectares avec un rendement total de plus de 126 tonnes.

Le pamplemousse cambodgien à l’export

Selon le ministère de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche, 4.000 tonnes de pamplemousse cambodgien ont été achetées par le Myanmar et la Thaïlande en mars dernier. Selon le ministère, le pamplemousse du Cambodge est un produit agricole à fort potentiel en raison de sa qualité. Il est cultivé dans de nombreuses provinces du pays, mais le plus connu reste celui qui est cultivé à Koh Trung dans la province de Kratié.

Le 25 juin 2018, le ministère du Commerce a officialisé le statut d'indication géographique (IG) du Pamplemousse de Koh Trung comme produit traditionnel de la province de Kratié. Aujourd’hui, 300 familles plantent au total 13.790 pamplemoussiers à Koh Trung, avec un rendement annuel équivalent à 100 fruits par arbre

Le nombre de touristes étrangers baisse de 38 % au 1er trimestre 2020

Le nombre de touristes étrangers au Cambodge a diminué de 38 % durant le premier trimestre de cette année, principalement en raison de l’épidémie de COVID-19. De janvier à mars de cette année, 1,15 million de touristes étrangers ont visité le royaume, rapporte le ministère du Tourisme.

Le nombre de touristes chinois, le plus gros marché touristique du Cambodge, a chuté de 62 % durant cette période, tandis que celui de visiteurs en provenance du Vietnam, des États-Unis et de Corée du Sud a aussi connu une baisse sensible. Le nombre de touristes en provenance de Thaïlande a, en revanche, augmenté de 56 % pour atteindre 152.654 au cours des trois premiers mois.

Les cinq principaux marchés touristiques du Cambodge restent la Chine, le Vietnam, la Thaïlande, les États-Unis et la Corée du Sud. Durant ce 1er trimestre, 308 350 Cambodgiens se sont rendus à l’étranger lors du 1er trimestre, une diminution de 32 % par rapport à la période correspondante de 2019.

S.E. Dr Thong Khon, ministre du Tourisme, a récemment déclaré qu’il « s’attendait à ce que le secteur du tourisme retourne à la normale une fois la pandémie de COVID-19 terminée »

Rappelons que l’année dernière, 6,6 millions de touristes étrangers ont visité le Cambodge, soit une augmentation annuelle de 6,2 % par rapport à 2018, générant des revenus en devises d’environ 5 milliards de dollars américains.

Hausse des exportations des produits de la pêche

L’exportation de poisson du Cambodge a enregistré une hausse au cours des trois premiers mois de cette année, annonce le ministère de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche, précisant que les revenus du secteur s’élevaient à 22 919 dollars américains. De janvier à mars 2020, l’exportation de poisson frais s’est élevée à 2 465 tonnes, soit l’équivalent de 16 % de l’objectif annuel de 15 000 tonnes. Les exportations des produits dérivés s’élèvent à 1 010 tonnes, soit 20 % de l’objectif, selon le rapport du ministère. Par rapport à la même période de l’an dernier, l’exportation de poisson frais a augmenté de 15 tonnes, alors que celle de poisson transformé de 10 tonnes.

L’exportation de riz cambodgien augmente de plus de 85 000 tonnes

Au cours des quatre premiers mois de 2020, l’exportation de riz décortiqué du Cambodge vers les marchés étrangers a connu une hausse de 86 489 tonnes (+ 40,46 %). L’information a été partagée par S.E. Veng Sakhon, ministre de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche. Selon le dernier rapport du ministère de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche, de janvier à avril 2020, le Cambodge a exporté au total 300 252 tonnes de riz décortiqué vers les marchés internationaux, dont la Chine (41 %), l’Europe (32 %), l’ASEAN (12 %). Les exportations officielles totales de produits agricoles durant la même période ont atteint plus de 2 millions de tonnes, tandis que les exportations non officielles sont estimées à plus de 1 million de tonnes.

Les exportations du Cambodge vers la Thaïlande progressent au 1er trimestre 2020

Les exportations du Cambodge vers la Thaïlande ont connu une augmentation significative au cours des trois premiers mois de cette année. De janvier à mars de 2020, les exportations totales du Cambodge vers le pays voisin ont été évaluées à 612 millions de dollars américains, soit une augmentation de 115 % par rapport à la même période en 2019. Les données montrent que les échanges commerciaux bilatéraux entre les deux royaumes ont connu une hausse de 31 % durant le premier trimestre, pour atteindre 2 503 millions de dollars. Selon le ministère thaïlandais du Commerce, le Cambodge a importé des marchandises d’une valeur de 1 891 millions de dollars en provenance de Thaïlande, soit une augmentation de 17 %,

Lim Heng, vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge, a déclaré que l’augmentation des exportations du Cambodge était un signe encourageant pour attirer de nouveaux investissements dans le pays.

« Le volume des exportations du Cambodge a considérablement augmenté, en particulier l’exportation de produits agricoles, c’est donc un bon signe, susceptible d’attirer de nouveaux investissements au Cambodge pour la transformation et la production de ces produits pour l’exportation », a-t-il déclaré.

Les produits agricoles représentent la majorité des produits exportés du Cambodge vers la Thaïlande, tandis que les exportations thaïlandaises vers le Cambodge sont principalement constituées d’énergie, d’engrais agricole, de denrées alimentaires et de cosmétiques.

En 2019, la valeur des échanges entre les deux pays s’élevait à 9,4 milliards de dollars (+12 %).

Exportations de caoutchouc en hausse

L’exportation de caoutchouc du Cambodge a connu une hausse de 10 % durant les trois premiers mois de cette année par rapport à la même période en 2019. Les chiffres du ministère de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche montrent que de janvier à mars 2020, le Cambodge a exporté 53 057 tonnes de caoutchouc vers les marchés étrangers, soit une hausse de 10 %, avec un prix moyen de 1 397 dollars américains la tonne, soit une baisse de 1,2 %.

Le Cambodge a généré environ 74 millions de dollars US de revenus au cours de ce premier trimestre. Les principaux marchés pour le caoutchouc cambodgien sont la Malaisie, le Vietnam, Singapour et la Chine. Rappelons que 282 071 tonnes de caoutchouc cambodgien ont été exportées en 2019, soit une augmentation de 30 % contre 217 501 tonnes l’année précédente.

Cambodge_Mag_807x123_FR.jpg
KHEMA

La Poste, Pasteur et Angkor

Démarrez la journée du bon pied grâce au désormais iconique petit-déjeuner à volonté de Khéma. Viennoiseries, œufs, pancakes, boissons chaudes et bien plus encore pour $14 seulement par personne.

Du lundi au vendredi de 6:30 à 11:00, et jusqu’à 15:00 le week-end.

MALIS

Phnom Penh et Siem Reap

Savourez un petit-déjeuner cambodgien typique dans la quiétude des restaurants Malis de Phnom Penh et Siem Reap. Sélection de soupes, nouilles et autres plats et boissons typiques à partir de 3$. Tous les jours de 6h00 à 10h30.

1V7A0274.jpg
TOPAZ

Phnom Penh

Tradition et gastronomie françaises au cœur de Phnom Penh. Découvrez notre déjeuner d’affaires à partir de $19++, verre de vin compris, tous les jours de 11h30 à 14h.

Prix en dollars US soumis à des frais de couvert de 7% et à une taxe gouvernementale de 10%

S'abonner à Cambodgemag

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône