Cambodge & Brèves actu : Assistance australienne, taxe sur le numérique et soucis sanitaires

Taxe sur les services numériques à l’étude

Le ministère de l’Économie et des Finances, le ministère du Commerce et celui des Postes et Télécommunications ont organisé une réunion cette semaine pour discuter de la perception d’une taxe sur les services numériques.

Le gouvernement royal envisage de créer un groupe de travail pour étudier les avantages et les inconvénients de la perception de ce type de prélèvement fiscal. La réunion virtuelle était présidée par le ministre des Postes et Télécommunications, S.E. Chea Vandeth.

Sok Sopheak, secrétaire d’État du ministère du Commerce, a soutenu l’initiative de créer un groupe de travail interdépartemental pour mieux étudier les mécanismes et procédures de taxation globale des services numériques.

« La taxe sur les services numériques serait prélevée par le gouvernement sur les activités commerciales, notamment les plateformes sociales, la publicité en ligne, les moteurs de recherche, le commerce électronique et les services de paiement mobile »

La France a été l’un des premiers pays à imposer une taxe sur les services numériques. En mars 2019, la France a dévoilé son intention d’imposer une taxe numérique de 3 % aux géants de l’internet, notamment Google, Amazon, Facebook et Apple.

Conférence macroéconomique annuelle pour 2020

La Banque Nationale du Cambodge (BNC) organisera la 7e Conférence macroéconomique annuelle de la BNC pour 2020 au début de la semaine prochaine. La conférence aura lieu du 28 au 29 décembre 2020, sous le thème : « Discussion sur les modèles de développement économique du Cambodge » via une plateforme en ligne.

Selon le communiqué de presse de la BNC l’objectif de la conférence de deux jours est de discuter des modèles de développement économique durable, qui pourraient fournir des intrants pour les politiques économiques visant à réaliser la vision future du Cambodge. Les participants intéressés sont invités à se joindre à la conférence en s’inscrivant via :

Jour 1 : https://zoom.us/webinar/register/WN_lyOCbA85RUWE-2XWITr8Cg

Jour 2 : https://zoom.us/webinar/register/WN_-BUWW46FRt — AQBOvg2zUoA

En outre, il est possible de regarder la diffusion en direct de la conférence sur la page Facebook de la Banque Nationale du Cambodge.

Manque de latrines

Plus de 3 millions de personnes au Cambodge, vivant principalement dans des zones rurales, n’ont pas accès à des toilettes convenables, a déclaré le ministère du Développement rural (MRD) dans un communiqué de presse.

Jusqu’à présent, 74,57 % de la population du pays a accès à des latrines, et 25,43 %, soit plus de 3 millions de personnes, défèquent encore à l’air libre, dans les champs, les buissons ou les plans d’eau, indique le MRD dans son communiqué publié à l’occasion de la 11e Journée nationale de l’assainissement. Le MRD a ajouté que la pratique courante de la défécation à l’air libre met les villageois, en particulier les enfants, en danger de maladies comme la diarrhée. Lun Sayteng, chef du département de santé rural du MRD, a déclaré que le fait de vivre sans toilettes et sans installation de lavage des mains s’avère nocif pour la santé humaine, en particulier pendant la pandémie de COVID-19.

« Le ministère du Développement rural s’est engagé à atteindre l’objectif du gouvernement d’atteindre 100 % d’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les zones rurales d’ici 2025 », a-t-il déclaré.

« Nous voulons voir les habitants des communautés rurales vivre dans un environnement hygiénique et en bonne santé, en particulier parmi les enfants »

300 millions de dollars américains pour les vaccins COVID-19 dans la région

L’Australie prévoit de soutenir un financement de 300 millions de dollars américains au titre de la fourniture de vaccins COVID-19 dans les pays de l’ASEAN, y compris le Cambodge. L’annonce a été effectuée par S.E. Pablo Chiho Kang, Ambassadeur d’Australie au Cambodge lors d’une réunion avec S.E. L’académicien Aun Pornmoniroth, Vice-Premier Ministre et ministre de l’Économie et des Finances à Phnom Penh.

Ce programme se concentrera sur les achats, les conseils techniques pour la livraison et le stockage des vaccins et la formation des équipes de santé, a souligné le diplomate australien. Il a ajouté que l’Australie continuera à soutenir le Cambodge pour mettre en œuvre tout projet visant à promouvoir davantage les services de santé de qualité, le secteur agricole, l’approvisionnement en eau potable et la fourniture d’électricité. L’Australie soutient également la politique du gouvernement royal en matière de protection sociale aux personnes handicapées et aux femmes vulnérables.

De son côté, S.E. Aun Pornmoniroth a déclaré apprécier l’initiative de l’Australie de soutenir la fourniture de vaccins COVID-19 dans la région et au Cambodge. Le vice-premier ministre a souligné que le gouvernement royal travaillait étroitement avec les partenaires de développement, en particulier avec l’OMS pour discuter de l’achat des vaccins COVID-19 ainsi que de la vaccination.

Sources : AKP & Khmer Times

Recevoir les articles dès leur publication

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône