top of page
Ancre 1

Cambodge & Arts : Medha, merveilleuses percussionnistes cambodgiennes (vidéo)

L’unique troupe de percussionnistes entièrement féminine du Cambodge, « Medha », s’est produite lors du récent BREATHE FESTIVAL de Phnom Penh. Une prestation qui a surpris et enthousiasmé le public ce jour-là.

Medha, merveilleuses percussionnistes cambodgiennes
Medha, merveilleuses percussionnistes cambodgiennes

« Medha » - qui signifie la sagesse d’aller de l’avant en khmer - pratique une forme d’art traditionnellement réservée aux hommes, a été fondé en 2017 par Sang Sreypich, et Men Mao, après leur rencontre lors d’un atelier de musique organisé par Cambodian Living Arts.

Medha a livré son premier spectacle en 2018 dans la pagode Wat Bo de Siem Reap. Les jeunes femmes ont immédiatement attiré l’attention par leur chorégraphie et leur maîtrise des grands tambours et d’autres instruments traditionnels, tels que xylophones et instruments à cordes.

Les membres de Medha ont dû s’entraîner de façon intense pour parvenir à maîtriser ces instruments et ont également dû surmonter quelques attitudes « conservatrices » concernant les rôles des hommes et des femmes qui prévalent encore dans la société cambodgienne et parmi les musiciens, qui sont traditionnellement des hommes.

Lors d’une interview à l’occasion du tournage d’un documentaire qui leur est consacré, Choeung Pheak, membre de la troupe, confiait :

« Mon mari m’a dit qu’il était inutile d’avoir une troupe de tambours féminine ».

Une autre musicienne, Sang Sreypich, disait :

« Je n’ai aucun problème avec ma famille, mais le problème vient de l’extérieur, en particulier de certains artistes masculins, qui disent que jouer de la batterie ne convient pas aux femmes, et qu’elles ne dureront pas longtemps. »

Parlant de sa motivation, elle poursuit : « La création de ce groupe, tout d’abord, est pour moi. Deuxièmement, au XXIe siècle, je veux créer quelque chose de nouveau pour la prochaine génération et pour moi-même.

« Troisièmement, ce groupe a été créé pour encourager les femmes à essayer de faire ce qui leur convient et leur plait. C’est possible si nous essayons et nous le ferons ».

 

Voir la vidéo :


Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page