top of page
Ancre 1

Cambodge & AMRO : L'économie du Royaume sur la voie du redressement

Selon un nouveau rapport du Bureau de recherche macroéconomique de l’ASEAN+3 (AMRO), l’économie cambodgienne devrait continuer à se redresser progressivement sous l’impulsion d’activités intérieures vigoureuses.

Bien que la croissance du secteur du textile doive ralentir en raison de la baisse de la demande des États-Unis et de l’Union Européenne, le secteur de la fabrication de produits non vestimentaires devrait connaître une croissance élevée et régulière.

Le taux de croissance du PIB devrait passer de 5,3 % en 2023 à 6,2 % en 2024.

L’un des points positifs du paysage économique est la projection d’une baisse de l’inflation des prix à la consommation en 2023, attribuée à la modération des prix mondiaux du pétrole et des denrées alimentaires.

L’inflation devrait tomber à 2,6 % en 2023, soit une baisse significative par rapport aux 5,3 % enregistrés en 2022.

Le déficit de la balance courante du pays devrait également se réduire fortement en 2023. Fait remarquable, le déficit de la balance courante a été réduit de manière significative, passant de 40,4 % du PIB en 2021 à 25,7 % en 2022, et s’est transformé en un excédent de 3,4 % du PIB au cours du premier semestre 2023. Cependant, la balance des comptes courants devrait enregistrer un léger déficit de 2,6 % du PIB pour l’ensemble de l’année 2023 et devrait se creuser pour atteindre 5,1 % du PIB en 2024.

Le riel khmer a connu une légère dépréciation depuis mai 2023, ce qui a incité la Banque Nationale du Cambodge (BNC) à reprendre ses interventions sur le marché des changes à partir de septembre 2023. Après une période de stabilité par rapport au dollar américain, la BNC est intervenue sur le marché des changes à hauteur de 50 millions de dollars en septembre et de 40 millions de dollars supplémentaires en octobre.

Toutefois, le déficit budgétaire devrait se creuser pour atteindre 6,2 % du PIB en 2023 en raison de l’augmentation des dépenses, même s’il devrait diminuer progressivement dans le cadre du plan d’assainissement budgétaire.

Malgré ces signes positifs, la reprise économique du Cambodge est confrontée à plusieurs risques externes et vulnérabilités internes. Il s’agit notamment d’un ralentissement potentiel de la reprise économique en Chine, d’un affaiblissement de l’économie mondiale dû à la persistance de taux d’intérêt élevés aux États-Unis et d’une éventuelle flambée des prix mondiaux du pétrole, autant de facteurs qui pourraient avoir un impact négatif sur l’économie ouverte et dollarisée du Cambodge.

Pour relever ces défis, la restauration de la marge de manœuvre budgétaire devrait être une priorité politique, impliquant la suppression progressive des mesures de relance liées à la pandémie et des mesures anti-inflationnistes.

En outre, l’approche de la BNC en matière de normalisation des mesures monétaires et macroprudentielles doit être progressive et prudente. Il est recommandé de renforcer la surveillance dans les secteurs bancaire et non bancaire, et de faire preuve de souplesse dans l’ajustement des ratios de réserves obligatoires et des tampons de conservation du capital en réponse aux conditions du marché.

En outre, le renforcement de la surveillance réglementaire et du contrôle des activités bancaires parallèles non réglementées est considéré comme essentiel.

Sous le nouveau gouvernement, un engagement ferme en faveur des réformes structurelles reste essentiel pour maintenir l’élan de la croissance économique. Il s’agit notamment de diversifier la structure économique, en particulier dans le secteur manufacturier, d’améliorer les compétences de la main-d’œuvre, de s’attaquer aux coûts logistiques élevés, d’améliorer le financement des PME grâce à des options de prêt numérique, de mettre en œuvre des mesures globales de lutte contre le changement climatique et de promouvoir l’économie numérique.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page