Cambodge & Actualité : Plus de 7,5 tonnes de drogues partent en fumée

Les autorités ont brûlé lundi 7,62 tonnes de drogues et de substances illégales pour marquer la Journée internationale contre la drogue.

Le général Chuon Sovann, vice-président de l’Autorité nationale de lutte contre la drogue, a mis le feu aux produits lors d’une cérémonie organisée dans la banlieue sud de la capitale Phnom Penh.

Le procureur du tribunal municipal de Phnom Penh, Chreng Khmao, a déclaré que cette destruction démontrait clairement l’engagement ferme du royaume à lutter contre toutes les sortes de drogues illicites.

« Un total de 7,62 tonnes de drogues illicites et de substances illégales utilisées pour la fabrication de drogues a été détruit », a-t-il déclaré lors de l’événement.

« Les tribunaux ne toléreront aucun trafiquant de drogue. Nous les punirons sévèrement. »

Il a précisé que les drogues, notamment héroïne, méthamphétamine, ecstasy, kétamine et nimétazépam, avaient été saisies chez des criminels à Phnom Penh et dans quatre provinces, à savoir Svay Rieng, Kampong Chhnang, Prey Veng et Takeo.

Le royaume ne prévoit pas de peine de mort pour les trafiquants de drogue. Selon la loi, une personne reconnue coupable de trafic de plus de 80 grammes de drogue peut être emprisonnée à vie.

Selon l’Autorité nationale de lutte contre la drogue, au cours de la période janvier-juin 2021, les autorités ont arrêté 7 259 personnes soupçonnées de trafic de drogue dans 3 258 affaires, confisquant plus de 850 kilogrammes de drogues illicites.

Illustrations AKP

36 vues0 commentaire