Cambodge & Actualité : Les pires inondations depuis dix ans

Les graves inondations qui ont déplacé des milliers de Cambodgiens et tué au moins 16 personnes à travers le Cambodge pourraient être parmi les pires que le pays ait connues au cours de la dernière décennie.

Les pires inondations depuis dix ans

Selon le Comité national pour la gestion des catastrophes (CNGC), les inondations ont été causées par des pluies torrentielles provoquées par des tempêtes tropicales. Elles ont tué au moins 16 personnes et affecté plus de 30 000 ménages dans 17 provinces du pays. Le secrétaire d’État du ministère des Ressources en eau, Chan Youttha, a déclaré que les inondations étaient graves, mais que celles-ci n’étaient pas liées au Mékong, comme ce fut le cas avec les grandes inondations dans le passé.

« Pour l’instant, nous observons cela comme une inondation à grande échelle causée par les pluies contrairement à 2011 et 2013 lorsque les inondations ont été causées à la fois par les précipitations et les débordements du Mékong »
Vue aérienne d'une inondation éclair à Khan Dangkor, Phnom Penh

Chan Youttha précise que les autorités surveillent étroitement la rivière Prek Thnaut à Phnom Penh et celles de Mongkul Borei et Sereysophorn de Banteay Meanchey, qui sont fortement susceptibles de provoquer des inondations supplémentaires. L’administration provinciale de Banteay Meanchey a demandé à ses habitants de se préparer à d’autres inondations , car la Thaïlande est susceptible de lâcher l’eau de ses réservoirs dans la province de Sa Kaeo. Le gouverneur de Banteay Meanchey, Oum Reatrey craint que cette initiative de la Thaïlande puisse potentiellement inonder toute la province, y compris sa capitale :

« Beaucoup seraient touchés. Si de l’eau est libérée des réservoirs thaïlandais, avec une situation déjà grave ici avec plus de précipitations attendues, je pense que des dizaines de milliers de personnes seront affectées »

Chhem Savuth, chef du département général des prisons du ministère de l’Intérieur, a annoncé que l’évacuation de 1 600 détenus avait eu lieu mardi dernier à la prison provinciale de Banteay Meanchey, où les niveaux d’eau montaient dangereusement. Le ministère des Ressources en eau a averti que davantage de tempêtes tropicales devraient arriver de la mer de Chine méridionale cette semaine. Le ministère a une nouvelle fois mis en garde contre des inondations supplémentaires du 18 au 20 octobre 2020. Selon le Comité national pour la gestion des catastrophes, près de 120 000 hectares de terres agricoles ont été inondés, dont 80 000 hectares de rizières.

Inondations en province

Le Cambodge a perdu 355 millions de dollars dans les inondations de 2013 qui ont tué 168 personnes, et celles de 2011 ont tué 255 personnes et coûté 630 millions de dollars.

Notes et illustrations : AKP & VOA Khmer

Cambodge_Mag_807x123_FR.jpg

S'abonner à Cambodgemag

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône