top of page

Cambodge & Économie : Le Royaume-Uni, un marché porteur pour le redressement

Le commerce bilatéral entre le Cambodge et le Royaume-Uni au cours des sept premiers mois de 2022 a augmenté de 45,5 % en glissement annuel.

Les exportations cambodgiennes vers le Royaume-Uni ont augmenté de 43,08 % pour atteindre 527 733 millions de dollars, et les importations ont explosé de 74,48 % pour atteindre 53 642 millions de dollars. Photo Hong Menea
Les exportations cambodgiennes vers le Royaume-Uni ont augmenté de 43,08 % pour atteindre 527 733 millions de dollars, et les importations ont explosé de 74,48 % pour atteindre 53,642 millions de dollars. Photo Hong Menea

D’autres augmentations sont prévues alors que Londres peaufine actuellement son nouveau système d’échange de pays en développement (DCTS) pour remplacer le système de préférences généralisées (SPG), ce qui devrait améliorer l’accès au marché britannique pour les marchandises cambodgiennes.

Les statistiques du Département général des douanes et accises indiquent que de janvier à juillet, le commerce entre le Cambodge et le Royaume-Uni a atteint 581, 374 millions de dollars, contre 399,583 millions de dollars pour la même période l’année dernière.
Les exportations cambodgiennes vers le Royaume-Uni ont augmenté de 43,08 % pour atteindre 527,733 millions de dollars, et les importations ont explosé de 74,48 % pour atteindre 53,642 millions de dollars.
L’excédent commercial du Cambodge avec le Royaume-Uni a augmenté de 40,22 % (474,091 millions de dollars).

Le vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge, Lim Heng, a déclaré à nos partenaires du Post qu’avant les ravages de Covid-19, la croissance du commerce entre les deux royaumes avait été constamment positive. Le Royaume-Uni a adopté un nouveau SPG après son retrait de l’UE le 31 janvier 2020 qui offre un accès en franchise de droits pour une série d’articles cambodgiens.

« Le Royaume-Uni est un acheteur européen majeur et un marché porteur pour les produits cambodgiens », dit-il, se montrant résolument optimiste :

« les exportations du Cambodge vers le Royaume-Uni seront en mesure de progresser très rapidement. »

Les principales exportations cambodgiennes vers le Royaume-Uni comprennent les vêtements, les chaussures, les sacs à main, les bicyclettes et les produits agricoles, tandis que les principales importations sont essentiellement les véhicules, les machines, les composants électriques et électroniques et les matériaux de construction.

M. Heng note que Londres ajuste actuellement le DCTS afin d’offrir des conditions plus favorables aux exportations cambodgiennes vers le Royaume-Uni, et prédit que « le système commercial apportera des investissements supplémentaires considérables de la part des entreprises basées en Europe et permettra aux exportations cambodgiennes de progresser :

« Le DCTS sera en mesure de compenser une partie des pertes dues au retrait partiel par l’UE de son programme “Tout sauf les armes”, qui affecte 20 % des exportations cambodgiennes vers l’Union ».

Ky Sereyvath, chercheur en économie à l’Académie royale du Cambodge, estime que les améliorations apportées aux chaînes de production, ainsi que le rebond des volumes de production et d’exportation, ont été en partie soutenues par l’impulsion relativement précoce donnée par le gouvernement en novembre en vue de la reprise complète de l’activité socio-économique.

Il souligne que le Royaume-Uni offre pléthore d’opportunités pour le Cambodge, et peut servir de passerelle pour les exportations vers d’autres pays européens :

« Si le Cambodge pouvait attirer davantage d’investisseurs britanniques directs, cela permettrait d’accroître la présence de produits cambodgiens sur place, tout en promouvant la réputation des produits cambodgiens et en augmentant les recettes d’exportation. »

À titre de référence, la crise Covid-19 a en grande partie fait plonger les échanges commerciaux entre le Cambodge et le Royaume-Uni en 2021 à 788, 652 millions de dollars, soit une baisse de 10,60 % par rapport à 2020, les exportations cambodgiennes ayant chuté de 11,89 % à 731,842 millions de dollars, tandis que les importations ont augmenté de 10,2 % à 56,809 millions de dollars.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page