Cambodge & Économie : Investissements en hausse et réduction du déficit commercial

Le 31 mai, le Conseil pour le développement du Cambodge (CDC) a annoncé qu’il avait délivré les certificats d’enregistrement définitifs pour quatre projets liés au textile, d’une valeur totale d’environ 17 millions de dollars et qui devraient créer prés de 5000 emplois.

Au cours des cinq premiers mois de cette année, le Conseil pour le développement du Cambodge (CDC) a annoncé qu’il avait approuvé 72 projets d’une valeur d’environ 2,66 milliards de dollars.
Au cours des cinq premiers mois de cette année, le Conseil pour le développement du Cambodge (CDC) a annoncé qu’il avait approuvé 72 projets d’une valeur d’environ 2,66 milliards de dollars.

La tendance à la hausse à propos des nouveaux projets d’investissement pourrait être le signe d’une confiance grandissante des investisseurs au Cambodge, alors que l’activité économique reprend après la réouverture des frontières.

Les secteurs de l’habillement, de la chaussure et des articles de voyage représentent la majeure partie de ces projets, bien que d’autres concernent la transformation et l’emballage des fruits, l’hôtellerie, la santé et les centres d’affaires, ainsi que la fabrication ou l’assemblage de véhicules, de pneus de voiture, de câblage, de composants d’équipements électroniques et d’appareils électroniques, de panneaux solaires, de revêtements de sol, de meubles, de câblage et de plastiques.

« Bien que les voyages internationaux ne se soient pas encore totalement remis de la pandémie, la nouvelle loi cambodgienne sur les investissements et les instruments juridiques et réglementaires qui la soutiennent ont permis de maintenir le nombre de propositions de projets à grande échelle à un niveau constant », a déclaré le vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge (CCC), Lim Heng.

Il a énuméré d’autres facteurs favorables comme la situation géographique stratégique du Royaume dans la région, les accords de libre-échange avec la Chine et la Corée du Sud, l’adhésion au Partenariat économique global régional (RCEP), une main-d’œuvre bon marché, abondante et qualifiée, et des taux élevés de vaccination contre le Covid-19.

Il a également noté que le Cambodge avait attiré un grand nombre de nouveaux projets d’industries non légères, comme des usines d’assemblage de voitures.

Au cours des quatre premiers mois de 2022, les exportations internationales totales du Cambodge ont atteint 7,60 milliards de dollars, en hausse de 32,1 % en glissement annuel, tandis que les importations se sont élevées à 10 milliards (+ 5,5 %).

Le déficit commercial du Royaume pour la période janvier-avril s’est donc réduit de plus de 35 % pour atteindre 2,4 milliards de dollars, contre près de 3,8 milliards il y a un an.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône