top of page
Ancre 1

Cambodge & Économie : Augmentation des réserves internationales dans le cadre de la croissance

Selon le ministère de l'Économie et des Finances du Royaume, les réserves internationales du Cambodge devraient dépasser 21 milliards de dollars en 2024, contre plus de 19 milliards de dollars l'année précédente, ce qui permettrait d'importer des biens et des services essentiels pendant plus de six mois si le pays était confronté à une crise.

Marché à Phnom Penh. Photo CG
Marché à Phnom Penh. Photo CG

Les économistes considèrent cette augmentation comme un signe de la force économique croissante du pays et de l'augmentation des investissements directs étrangers (IDE). Selon la note budgétaire du ministère pour l'année fiscale 2024, l'économie du pays devrait croître d'environ 6,6 % en 2024. Cette croissance devrait porter le produit intérieur brut (PIB) actuel à environ 14 957 milliards de riel (environ 3 659 milliards de dollars).

Les réserves internationales pour 2024 devraient s'élever à 21,28 milliards de dollars, contre 19,44 milliards de dollars en 2023 et 17,8 milliards de dollars en 2022.

Le ministère estime que les réserves pourraient soutenir l'importation de biens des marchés internationaux pendant 6,6 mois, soit une baisse par rapport aux 6,9 mois de 2023, mais une augmentation par rapport aux 6,1 mois de 2022.

Le ministère souligne également qu'en dépit de la paix et de la stabilité politique et d'une économie qui se redresse et se normalise après la pandémie, le pays reste confronté à plusieurs défis structurels internes qui entravent la diversification de l'économie et limitent la concurrence.

« D'autre part, le Cambodge, comme d'autres pays dans le monde, est toujours confronté à des risques élevés et à des incertitudes liés à des facteurs externes majeurs, tels que les tensions géopolitiques, le ralentissement de la croissance économique mondiale en raison des guerres commerciales, le resserrement continu de la politique monétaire dans les pays développés en réponse aux pressions inflationnistes, la guerre prolongée entre la Russie et l'Ukraine, le conflit entre Israël et le Hamas et la faible croissance économique de la Chine. En outre, la menace actuelle du changement climatique continue d'avoir de graves effets négatifs », indique le communiqué du ministère, ajoutant :

« Dans l'ensemble, ces risques et défis ont affecté le commerce international et les flux d'investissement vers le Cambodge, ce qui pourrait entraver les efforts de redressement économique du pays et affecter son développement socio-économique pour devenir un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure d'ici 2030. »

Le Forum économique mondial (WEF) définit les réserves de change, ou réserves internationales, comme des liquidités et d'autres actifs tels que l'or, détenus par la banque centrale et d'autres institutions financières, y compris le Fonds monétaire international (FMI).

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加

Merci pour votre envoi !

bottom of page