Brèves & Eco : À propos d’exports, de taxes, de tourisme et de grenouilles

Les principales nouvelles économiques de la semaine avec quelques bonnes nouvelles concernant les exports et d'autres un peu moins réjouissantes avec le tourisme international qui poursuit sa chute libre.

Tourisme : La chute des visiteurs étrangers se poursuit

292 303 Chinois, 182 501 Thaïlandais et 180 095 Vietnamiens se sont rendus dans le royaume au cours des huit premiers mois de 2020, des baisses respectives de 83 %, 22 % et 68 % par rapport à la même période l’année dernière.

Au total, le Cambodge a attiré 1,22 million de visiteurs étrangers au cours des huit premiers mois de 2020, une baisse de 72 % par rapport aux 4,36 millions de visiteurs à la même période en 2021. En août 2020, le Cambodge n’a accueilli que 23 028 visiteurs étrangers, une baisse de 95,5 %… La baisse catastrophique provient sans surprise de la pandémie de COVID-19 et aux restrictions d’entrée imposées à tous les voyageurs étrangers depuis mars. Le ministre du Tourisme S.E. Dr Thong Khon prévoit que le royaume pourrait perdre environ 3 milliards de dollars américains de recettes touristiques cette année en raison de la baisse des arrivées de visiteurs internationaux.

Plus de 2,2 milliards de dollars de recettes fiscales au cours des neuf premiers mois

Le Département général de la fiscalité (DGF) a collecté 9 015,08 milliards de riels (2 225,95 millions de dollars américains) en recettes fiscales pendant les trois premiers trimestres de cette année, soit une augmentation de 3,71 % par rapport à la même période de l’année dernière. Les chiffres, partagés par le DGF lors d’une réunion tenue au début de cette semaine sous la présidence de son directeur général, Kong Vibol, représentent près de 78,10 % de l’objectif annuel.

Le directeur général Kong Vibol

D’après le communiqué de presse, pour le mois de septembre seulement, le DGF a recueilli 752,20 milliards de riels (186,22 millions de dollars), une baisse de 18,75 % par rapport à septembre 2019. Le directeur général Kong Vibol a, à cette occasion, conseillé à ses officiels de « continuer à mettre en œuvre de manière stricte et efficace la politique de réforme en profondeur du gouvernement, en particulier dans le domaine fiscal ». Le gouvernement royal a fixé comme objectif de collecter 11 543 milliards de riels (2 885 millions de dollars) comme recettes fiscales cette année.

200 000 tonnes de caoutchouc exportées durant les neuf premiers mois de 2020

Le Cambodge a exporté 179 621 tonnes de caoutchouc sec pour les neuf premiers mois de cette année, soit une baisse de 3 % par rapport à la même période de l’année passée, indique le dernier rapport du ministère de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche. Une tonne de caoutchouc sec coûte actuellement en moyenne 1 288 dollars américains, soit 51 dollars de moins que lors du premier semestre 2019, précise le document.

200 000 tonnes de caoutchouc exportées en 2020

Le royaume a encaissé 231 millions de dollars de revenus issus de l’exportation de ce produit au cours des trois premiers trimestres de cette année, les principaux marchés du caoutchouc cambodgien restant la Malaisie, le Vietnam, Singapour et la Chine.

Promouvoir l’élevage de grenouilles

S.E. Veng Sakhon, ministre de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche, encourage les agriculteurs cambodgiens à élever des grenouilles alors que, selon lui, la demande augmente. Le ministre s’est exprimé durant sa visite dans la province de Siem Reap avec Mme Carmen Moreno, ambassadrice de l’UE au Cambodge, et des représentants de l’AFD, de l’OAA et de l’ONUDI, pour évaluer les progrès de la mise en œuvre des programmes CaPFish-Capture et CaPFish Aquaculture.

La ferme de grenouilles dans la commune de Kantraing

S.E. Veng Sakhon a, à cette occasion, félicité Kong Kimchhav, propriétaire de la ferme de grenouilles dans la commune de Kantraing, district de Bakong, du succès de sa ferme et l’a encouragé à partager ses expériences avec d’autres agriculteurs. Le prix d’une paire de grenouilles varie maintenant entre 50 et 60 000 riels, soit environ 10,25 et 15 dollars américains.

CaPFish-Capture et CaPFish Aquaculture sont des programmes mis en œuvre dans le cadre du soutien financier de l’UE à hauteur de 87 millions d’euros. Les programmes sont mis en œuvre dans dix provinces, dont Pursat, Battambang, Siem Reap, Kampong Thom, Kampong Cham, Banteay Meanchey, Kampong Chhnang, Kandal, Prey Vèng et Takéo.

Les échanges commerciaux Cambodge-Etats-Unis augmentent de 15 %

Le volume du commerce entre le Cambodge et les États-Unis s’élève à 4 294 millions de dollars américains au cours des huit premiers mois de cette année, soit une augmentation de 15,6 % par rapport à la période correspondante l’an dernier. D’après les statistiques du Bureau américain de recensement, de janvier à août 2020, le royaume a exporté ses produits pour une valeur de 4 096 millions de dollars vers les États-Unis, une hausse de 22 %.

Durant cette période, le Cambodge a importé des marchandises pour une valeur totale de 355 millions de dollars des États-Unis, soit une baisse de 44 %. Pour le mois d’aout seulement, le commerce entre les deux pays a été de 723,7 millions de dollars dont 695 millions étaient des exportations cambodgiennes, une augmentation de 9 %. Le Cambodge a exporté principalement des produits textiles, des chaussures, des articles de voyage et des produits agricoles aux États-Unis et a importé des véhicules, des aliments pour animaux et des machines. L’année dernière, la valeur des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint 5,8 milliards de dollars.

Le Cambodge appelle les investissements européens

Le Cambodge a demandé à la Chambre de commerce européenne au Cambodge (EuroCham) d’attirer plus d’investisseurs au Cambodge lorsque la pandémie COVID-19 sera terminée. La suggestion a été faite par le ministre du Travail et de la Formation professionnelle S.E. Ith Samheng lors de sa rencontre d’hier avec M. Tassilo Brinzer, nouveau président d’EuroCham. Il a également fait l’éloge de la coopération entre le Cambodge et EuroCham, notamment en matière de création d’emplois et de formation professionnelle.

M. Tassilo Brinzer et S.E. Ith Samheng

La crise du COVID-19 a gravement affecté l’emploi au Cambodge, en particulier dans le tourisme, et les exportations, de sorte que le Cambodge souhaite davantage d’investissements pour relancer sa croissance, a-t-il ajouté. M. Tassilo Brinzer a appuyé la suggestion et s’est engagé à faire de son mieux pour encourager les investisseurs membres de l’EuroCham et à renforcer davantage la coopération avec le royaume. La Chambre de commerce européenne au Cambodge a été créée en 2011 par les associations professionnelles françaises, allemandes et britanniques et compte plus de 350 membres et 6 chapitres à travers le Cambodge.

Le Cambodge exporte plus de 1700 tonnes de produits de la pêche

Le dernier rapport du ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche indique que 1 730 tonnes de produits de la pêche ont été exportés au cours des neuf premiers mois de 2020. Le secteur a généré 485 millions de riels, soit 117 642 $ US, de recettes. Les exportations de produits frais issus de la pêche s’élèvent à 1 498 tonnes, tandis que celles des produits de la pêche transformés s’élèvent à 232 tonnes, au troisième trimestre de cette année, précise le rapport. Le rendement de la pêche en eau douce au cours des neuf premiers mois a été enregistré à 252 646 tonnes, tandis que le rendement de la pêche en mer a atteint 88 330 tonnes. La Thaïlande et le Vietnam demeurent les principaux marchés pour les produits de la pêche du Cambodge.

APAC_FR_807X123_SERIES.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône