top of page
Ancre 1

BAD : Accélération de la croissance économique du Cambodge en 2024, alimentée par l'industrie manufacturière et le tourisme

Selon la dernière édition du rapport économique de la Banque Asiatique de Développement (BAD) publié le 11 avril, l'économie du Cambodge devrait croître de 5,8% en 2024 et de 6,0% en 2025, sous l'effet d'une nouvelle reprise du tourisme et de solides perspectives dans le secteur manufacturier.

La directrice de la BAD pour le Cambodge, Mme Jyotsana Varma
La directrice de la BAD pour le Cambodge, Mme Jyotsana Varma. Photo MAECI

La directrice de la BAD pour le Cambodge, Mme Jyotsana Varma, a déclaré qu’en dépit des difficultés économiques mondiales, l’économie cambodgienne s’était bien comportée en 2023. Le secteur du textile et produits connexes devrait connaître une reprise significative en 2024-2025, en s’appuyant sur la dynamique positive du dernier trimestre de 2023.

L’Asian Development Outlook (ADO) d’avril 2024 prévoit une croissance de 5,0 % en 2023. Cette croissance est due à une forte reprise du tourisme et à une solide activité de transformation en dehors du secteur de l’habillement, de la chaussure et des articles de voyage (GFT). Le rapport prévoit que l’économie continuera à se développer en 2024-2025, sous l’impulsion d’une industrie de transformation plus forte et orientée vers l’exportation. L’inflation, qui était en moyenne de 2,1 % en 2023, principalement en raison de la baisse des prix mondiaux de l’énergie, devrait rester faible, à environ 2,0 %, au cours des deux prochaines années.

Le gouvernement prévoit d’assainir progressivement ses finances à partir de 2024 afin de reconstituer les réserves qui ont été réduites en raison de la pandémie. Cependant, plusieurs difficultés pourraient affecter les perspectives à long terme, notamment les ralentissements potentiels de l’économie mondiale, l’augmentation de la dette privée, la fluctuation des prix de l’énergie et les vulnérabilités climatiques.

Mme Varma a déclaré que ces défis rendaient l’histoire économique du Cambodge plus complexe, mais que le pays allait de l’avant avec un optimisme prudent.

Le rapport aborde également les préparatifs stratégiques du Cambodge pour sortir de la catégorie des pays les moins avancés (PMA), telle que désignée par les Nations unies, en 2027. Il souligne que cette sortie améliorera la position internationale du pays et l’attrait des investissements, mais qu’elle posera simultanément des défis liés à la réduction de l’accès aux financements concessionnels et aux traitements commerciaux préférentiels qui favorisent les secteurs contribuant à une forte croissance et à l’emploi.

Pour réussir cette transition, le rapport souligne l’importance pour le Cambodge de renforcer son intégration économique mondiale, de diversifier ses marchés, de se concentrer sur des produits à plus forte valeur ajoutée, d’investir dans des infrastructures durables et dans le capital humain, et de renforcer la mobilisation des ressources nationales.

Récemment, le Cambodge a été classé par Seasia Stats comme l’économie à la croissance la plus rapide en Asie du Sud-Est, et troisième en Asie en 2024, sur la base des perspectives d’octobre 2023 et de la mise à jour de janvier 2024 du Fonds monétaire international (FMI), qui prévoient une croissance économique de 6,1 % cette année.

Du côté du gouvernement, l’économie cambodgienne reste robuste avec un taux de croissance prévu de 6,6 % en 2024, contre 5,6 % l’année dernière, alors que la Banque mondiale a prévu que l’économie du Royaume croîtrait de 5,8 % cette année.

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page