ASEAN: Hun Sen suggère un « Pacte Vert » aux ministres des Affaires étrangères de la région

Le Cambodge a appelé tous les ministres des Affaires étrangères de la communauté de pays à envisager la création d'un « ASEAN Green Deal - Pacte Vert pour l'ASEAN ».

La brume sur les sommets des forêts des montagnes Cardamomes. Photo MoE
La brume sur les sommets des forêts des montagnes Cardamomes. Photo MoE

Le Premier ministre et président de l'ASEAN, S.E. Hun Sen, a déclaré dans son discours d'ouverture de la 55e réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN qu'il s'agissait de s'attaquer à la menace que le changement climatique et la dégradation de l'environnement peuvent représenter pour la région et le monde.

Selon lui, la communauté a jusqu'à présent proposé diverses solutions politiques, mais les réponses restent sectorielles et non coordonnées. L'ASEAN doit aller plus loin en tirant parti des spécificités régionales pour offrir une plateforme de coopération entre les États membres et également avec les partenaires extérieurs.

« Il serait bien que la communauté envisage d'établir un cadre global, une initiative que je qualifierais de "Green Deal" de l'ASEAN, qui permettrait à notre région d'opérer une transition progressive vers un avenir vert, c'est-à-dire une économie durable, économe en ressources, résiliente et compétitive », a-t-il souligné.

S.E. Hun Sen a également déclaré que cette initiative couvrirait un large éventail de domaines tels que les infrastructures, l'énergie, la fabrication, la consommation, l'agriculture, les transports, l'environnement et la finance, la technologie et l'innovation.

Heng Panha - AKP

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône