ASEAN & Cambodge : Contraction de 25 % des flux d’IDE à destination d’Asie du Sud-Est en 2020...

Rappel des principaux événements économiques concernant le royaume et l’ASEAN durant la semaine du 26 juillet au 1er aout 2021 avec le renforcement des mesures contre la pandémie et les nouvelles prévisions du Fonds Monétaire International pour la région.

Phnom Penh. Photographie par Mark (cc)
Phnom Penh. Photographie par Mark (cc)

Cambodge : renforcement des mesures contre la pandémie

Le gouvernement cambodgien a annoncé une campagne nationale pour renforcer les mesures de lutte et de prévention de la propagation du COVID-19 dans tout le pays pendant 14 jours, à compter du 29 juillet, afin de limiter une nouvelle vague associée au variant Delta. Toutes les provinces et capitales doivent prendre simultanément des mesures appropriées à leur territoire et appliquer strictement ces mesures pendant cette campagne (suspension des activités professionnelles et commerciales à haut risque, interdiction des rassemblements privés, fermeture des restaurants — livraisons autorisées —, couvre-feu, etc.). Le gouvernement a par ailleurs décrété le confinement de deux semaines dans 8 provinces cambodgiennes (Koh Kong, Pursat, Battambang, Pailin, Banteay Meanchey, Oddar Meanchey, Preah Vihear et Siem Reap), du 29 juillet au 12 août. La frontière avec la Thaïlande, par laquelle sont passés beaucoup de travailleurs migrants testés positifs à la variante Delta, est provisoirement fermée sauf pour le passage des marchandises. Au 29 juillet, le nombre de cas de COVID-19 au Cambodge s’élevait à 75 152, dont 9 721 de cas importés.

Niveau suffisant des réserves cambodgiennes selon la Banque Nationale

Les réserves internationales du Cambodge restent à un niveau élevé de 20,8 Mds USD, tandis que le secteur bancaire se porte bien malgré la crise sanitaire, selon le rapport semestriel de la Banque Nationale du Cambodge. Les 20,8 Mds USD de réserves internationales du Royaume peuvent couvrir l’achat des biens et services nécessaires pendant plus de 10 mois. Le secteur bancaire cambodgien a par ailleurs connu une forte croissance des prêts et des dépôts au cours du premier semestre 2021. L’encours des prêts a augmenté de 19 % pour atteindre 33,9 Mds USD, tandis que les dépôts ont augmenté de 20,8 % à 32,7 Mds USD. Au cours du premier semestre, les institutions financières du Cambodge ont restructuré 5,5 Mds USD de prêts pour 367 239 clients touchés par la pandémie de COVID-19.

ASEAN

Le FMI révise à la baisse les prévisions de croissance de l’ASEAN-5 en 2021

Le FMI a publié cette semaine la dernière version de son rapport World Economic Outlook (WEO), « Fault lines widen in the global recovery ». Si l’institution a maintenu sa prévision de croissance à l’échelle mondiale (+6,0 %), elle a néanmoins revu à la baisse ses anticipations de croissance dans plusieurs pays en développement, témoignant d’une divergence avec les pays avancés. Ainsi, en Asie du Sud-Est, la prévision de l’ASEAN-5 (comprenant l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam) recule de 4,9 % à 4,3 % pour cette année avec une croissance de 6,3 % anticipée pour 2022 (contre +6,1 % anticipés en avril). Les prévisions sont revues à la baisse en Indonésie (+3,9 % contre +4,3 %), en Malaisie (+4,7 % contre +6,5 %), aux Philippines (+5,4 % contre +6,9 %) et en Thaïlande (+2,1 % contre +2,6 %). Selon le FMI, un mauvais déploiement vaccinal et une dégradation des conditions financières extérieures pourraient retarder plus encore la reprise au sein des pays en développement

Contraction de 25 % des flux d’IDE à destination d’Asie du Sud-Est en 2020

Les flux d’investissements directs à étrangers (IDE) à destination des pays d’Asie du Sud-Est se sont contractés de 25 % en 2020, s’établissant à 136 Mds USD selon l’Investment Trends Monitor de la CNUCED. La plupart des pays de la région subissent une baisse des IDE, notamment Singapour (-21 % à 91 Mds USD), l’Indonésie (-22 % à 19 Mds USD), et le Vietnam (-2 % à 16 Mds USD). Les flux en provenance des pays de l’ASEAN enregistrent également une contraction de 16 % pour s’établir à 61 Mds USD, mais la part de la région dans les flux mondiaux d’IDE passe de 6 % en 2019 à 8 % pour l’année 2020. Le rapport souligne notamment une baisse des flux en provenance de Singapour de 36 % (32 Mds USD), tandis que les IDE en provenance de Thaïlande ont plus que doublé pour atteindre 17 Mds USD, en lien avec des opérations de fusions-acquisitions dans la région. La CNUCED note que la signature de l’accord de Partenariat régional économique global (RCEP) pourrait participer à la reprise des flux d’IDE dans la région, qui reste toutefois dépendante de la manière dont les pays de la région seront en mesure de contenir la nouvelle vague de cas de Covid-19.

Rédigé par DG Trésor