top of page
Ancre 1

Arts et Culture : Battambang imaginée, l’art pour construire demain

La ville de Battambang a accueilli récemment un festival d’art urbain dans l’objectif d’engager un dialogue avec les habitants sur la trajectoire de développement durable de la province, au travers du prisme de l’art. Le festival a rencontré un vif succès avec plus de 1000 participants. Les œuvres resteront exposées jusqu’au 28 octobre 2023, au parc Samdech Kralahom Sar Kheng à Battambang.

Battambang imaginée, l’art pour construire demain

Cet événement inédit est le point culminant d’un projet initié par Phare Ponleu Selpak, en collaboration avec l’Agence Française de Développement (AFD) et soutenu par le Fonds Métis, une initiative unique visant à lier art et développement. La ville de Battambang étant reconnue pour ses contributions artistiques et architecturales, il a été décidé d’y mettre en œuvre le projet.

Le festival présente les défis et les opportunités de la province en lien avec les domaines d’intervention de l’AFD dans la région, dont la gestion de la ressource en eau, l’éducation ou encore accès à l’électricité.

Première phase : Processus Créatif Inédit

Le projet a débuté avec l’atelier Phare Design Lab à Battambang en janvier 2023, en collaboration avec Phare Ponleu Selpak et l’École des Arts Visuels et Appliqués (VAAS). Sur une durée d’une semaine, une vingtaine d’étudiants se sont réunis, travaillant en équipes pour envisager une représentation artistique de leur Cambodge idéal du futur.

Battambang imaginée, l’art pour construire demain

À l’issue d’une semaine de travail intensif, comprenant des recherches sur le terrain, une idéation collective et la production d’une œuvre, sept prototypes d’art visuel ou vivant ont été présentés. Ces modèles ont été exposés dans le jardin de l’Ambassade de France à Phnom Penh le 20 février 2023, lors de la célébration du 30e anniversaire de l’AFD au Cambodge.

Seconde phase : mentorat artistique via le projet Métis

Dans la continuité du processus de création, et fort de ce succès, le fonds Métis a souhaité accompagner la poursuite de cette dynamique afin de reproduire les prototypes à grande échelle. Trois artistes professionnels ont été mobilisés afin d’accompagner les étudiants dans la conception, la construction et l’exposition de ces œuvres. Il a été décidé de ne conserver que cinq installations, pour répondre aux contraintes artistiques, techniques et budgétaires du projet.

Battambang imaginée, l’art pour construire demain

L’exposition des œuvres a eu lieu lors du festival d’art urbain à Battambang, le 21 octobre 2023. Le festival comprenait des installations artistiques et un spectacle de cirque, conçus pour inviter les communautés locales à discuter des enjeux de trajectoire de développement durable de la province. Les œuvres sont au nombre de cinq :

Quatre installations « Bakprea », « Having electricity, having transformation », « New generation, new era » et « A drop of life », présentent les axes de développement de la province de Battambang dans les domaines clés de la gestion des ressources halieutiques, l’accès à l’électricité, l’éducation et la gestion de la ressource en eau. Les structures ont été réalisées à partir de matériaux naturels et/ou recyclés.

La cinquième installation, « Golden Soil », a une forte dimension participative. Les participants du festival ont été invités à rentrer et s’immerger dans l’œuvre : ils ont ainsi pu explorer une forêt suspendue, faite de lianes et de branches, grâce à une lampe torche.

Battambang imaginée, l’art pour construire demain

En parallèle, un spectacle de cirque a eu lieu lors de l’inauguration du festival. Ce spectacle inédit chorégraphié par Phare Ponleu Selpak, a permis de mettre en valeur la dimension artistique de l’ensemble de ces œuvres.

« J’ai vu une progression remarquable dans la réflexion des élèves vis-à-vis des enjeux sociaux et communautaires, enrichissant grandement leur approche artistique. Nos discussions ont mis en avant l’importance de reconnaître l’art dans l’environnement, ce qui permet la création d’œuvres profondément ancrées dans le contexte social. », confie Eng Rith Daneth, artiste professionnelle et mentore du projet

À propos de l’Agence Française de Développement

Le Groupe Agence Française de Développement (Groupe AFD) met en œuvre la politique française dans les domaines du développement et de la solidarité internationale. Il finance, soutient et accélère les transitions vers un monde plus cohérent et résilient. Composé de l’AFD, qui finance le secteur public et les ONG, de Proparco, qui finance le secteur privé, et d’Expertise France pour la coopération technique, le Groupe finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus résilient et durable.

Battambang imaginée, l’art pour construire demain

Avec nos partenaires, nous construisons des solutions partagées avec et pour les populations du Sud. Nos équipes sont actives dans plus de 4000 projets sur le terrain - en France d’outre-mer, dans quelque 115 pays et dans des zones de crise, travaillant à promouvoir les « biens communs » que sont le climat, la biodiversité, la paix, l’égalité des sexes, l’éducation et la santé. C’est notre façon de contribuer à l’engagement de la France et des Français pour atteindre les Objectifs de Développement Durable, vers un monde en commun. http://www.afd.fr

À propos de l’Initiative Métis

Lancé en 2021 avec le soutien de l’Agence Française de Développement, le fonds METIS rassemble des acteurs du secteur du développement, du monde artistique et du secteur privé. Il finance des initiatives artistiques pour renforcer l’impact des politiques de développement.

Ces expériences sont menées au plus près des territoires pour et avec les populations locales concernées. Ce qu’ils font, le bien, le beau et le vrai est ensuite diffusé à l’échelle internationale. METIS, un transmetteur d’émotions, un porteur de changement. https://metis.afd.fr/

À propos de Phare Ponleu Selpak

Phare Ponleu Selpak (PPS) - c’est-à-dire l’éclat des arts - est une école artistique à but non lucratif qui responsabilise les enfants, les jeunes et leurs communautés. Inspirés par des ateliers de dessin au camp de réfugiés installé le long de la frontière entre la Thaïlande et le Cambodge, neuf étudiants réfugiés ont fondé Phare Ponleu Selpak en 1994 à la périphérie de Battambang, au Cambodge. Aujourd’hui, plus de 800 étudiants participent gratuitement à une multitude d’activités artistiques et culturelles quotidiennes sur le campus du PPS. Les cours et ateliers comprennent la musique, la danse, les arts visuels, le théâtre, le cirque, l’animation, la conception graphique et l’illustration. Le PPS impacte les vies par le biais des arts en donnant aux étudiants la possibilité de devenir des artistes et des interprètes professionnels et autonomes.

Source : Agence Française de Développement


Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page