Arts de la scène : Trois soirées pour les arts du Cambodge

Après trois jours de fête au mois de mars pour célébrer son trentième anniversaire, l’Institut français du Cambodge invite trois troupes cambodgiennes sur la scène de son jardin pour célébrer les arts khmers lors de spectacles gratuits - théâtre, cirque, danse - pour le plus grand plaisir du public de la capitale.

Du 24 au 26 novembre, l’Institut français invite l’association Lakhaon Khaol Youth of Cambodia, les danseurs et musiciens de l’Université Royale des Beaux-Arts, ainsi que les circassiens de Phare Ponleu Selpak sur la scène de son jardin pour trois représentations gratuites et en plein air.

Ces représentations s’inscrivent dans le cadre des célébrations organisées autour du

trentième anniversaire de l’Institut au Cambodge, et participe du soutien de la France

aux arts de la scène cambodgiens.

 

Le programme

Jeudi 24 novembre à 18 h 30 : Lakhoan Khal

Partez à la découverte d’un genre de théâtre dramatique cambodgien appelé Lakhoan Khal, ou Théâtre Masqué Khmer. Réalisée par les danseurs et musiciens de l’association

Lakhaon Khaol Youth of Cambodia, cette représentation suivra un extrait du Ramayana.

Lakhoan Khal est une représentation théâtrale traditionnelle du Cambodge. Il s’agit d’un théâtre masqué ayant ses origines au 10e siècle. En 2018, cet art a été inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente de l’UNESCO. La performance typique de Lakhoan Khal comprend une introduction des conteurs sous forme de narration et de dialogue, suivie de danses avec une chorégraphie similaire à la danse du Ballet Royal.

Cependant, les gestes de la main, du pied et du corps sont fidèles à l’histoire du Khmer Reamker. La musique khmère classique, appelée Pinpeat, est une partie essentielle de la

danse.

Vendredi 25 novembre à 18 h 30 : Lakhoan Yike

Pour cette deuxième soirée dédiée aux arts cambodgiens, découvrez ce type de théâtre musical khmer appelé Lakhoan Yike. Une fois encore, les danseurs et musiciens de l’Université Royale des Beaux-Arts vous régaleront de leur performance. Lakhoan Yike est joué dans presque toutes les provinces du Cambodge et par les communautés khmères Krom du sud du Vietnam. Les histoires de ce type de théâtre traitent souvent de scènes de la vie quotidienne ou des contes tirés de la vie du Bouddha. Aujourd’hui, les performances ont gagné en popularité auprès des agriculteurs cambodgiens, et se sont transformées au fil du temps en une forme d’art théâtral pour promouvoir les enseignements du bouddhisme et du brahmanisme.

Samedi 26 novembre à 18 h 30 : Phare Ponleu Selpak

Plus qu’un simple cirque, les artistes de Phare utilisent le théâtre, la musique, la danse et les arts du cirque pour raconter des histoires cambodgiennes uniques, historiques, folkloriques et modernes. Les jeunes artistes de cirque vous étonneront par leur énergie, leur émotion, leur enthousiasme et leur talent, lors de cette soirée dans les jardins de l’Institut français du Cambodge.

Synopsis

Un homme a quitté sa ville natale pour travailler dans la ville moderne et numérique. Il s’est souvenu du mode de vie de sa ville d’origine, qui est si différent de la ville ; c’est calme, joyeux, avec tant d’événements culturels qui permettent à de nombreuses personnes de participer à la vie de communauté avec bonheur. Même s’il vit à la ville, il pense toujours à sa terre d’origine.

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône