forum 1.jpg
forum 2.jpg

Archéologie : l'École française d'Extrême-Orient confie ses découvertes à l'Autorité APSARA

L’Autorité Nationale APSARA a reçu plus de 146 caisses de pièces archéologiques de l’École française d’Extrême-Orient (EFEO), indique un communiqué de l’Autorité.

L’Autorité Nationale APSARA reçoit plus de 146 cas de pièces archéologiques de l’EFEO
L’Autorité Nationale APSARA reçoit plus de 146 cas de pièces archéologiques de l’EFEO

Ces pièces archéologiques ont été découvertes lors de fouilles menées de 2012 à 2017 et lors de la restauration du temple du Mébon occidental.

M. Tin Tina, directeur adjoint du Centre international de recherche et de documentation d’Angkor, a rappelé que ce n’est pas la première fois que l’EFEO remettait les objets découverts dans le temple du Mébon occidental à l’Autorité nationale APSARA, ni la seule institution à avoir remis à l’APSARA les objets découverts lors de restaurations et recherches sur le site d’Angkor.

« En général, toutes les institutions internationales travaillant à la restauration des temples et à l’étude de la zone d’Angkor remettent leurs découvertes archéologiques à l’Autorité Nationale APSARA après l’étude. »

Les pièces archéologiques remises par l’EFEO sont principalement des fragments de céramique, de grès et des pièces de métal (fer, cuivre, laiton). Parmi ces trouvailles, figure aussi une statue de Bouddha en cire placée dans un grand pot avec du fil brut.

Le temple du Mébon occidental, dédié à Vishnu a été construit au milieu du XIe siècle par le roi Udayadityavarman II, entre 1049 et 1066, sur une petite île au milieu du baray occidental.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône