Agriculture : Programme de soutien de l’ONU et de l’Europe pour les pêches après capture au Cambodge

L’ONUDI lance un programme de soutien à l’investissement dans les chaînes de valeur financé par l’UE pour la pêche après capture au Cambodge.

Pêcheur du Cambodge. Illustration WorldFish
Pêcheur du Cambodge. Illustration WorldFish

Avec le soutien de l’Union européenne, l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et l’Administration des pêches (FiA) du ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche ont lancé un programme de soutien à l’investissement dans la chaîne de valeur (VCIS) pour soutenir les petites, moyennes et grandes entreprises du Cambodge.

Le VCIS est un programme de co-investissement destiné aux exploitants d’entreprises de pêche éligibles, qui leur permet d’améliorer leur production et d’ajouter de la valeur à leurs produits grâce à des certifications de sécurité alimentaire, améliorant ainsi la compétitivité de leurs produits sur les marchés nationaux et mondiaux. Le VCIS fournit un soutien financier et autre aux entrepreneurs cambodgiens, en particulier aux femmes et aux jeunes, afin de les aider à améliorer leurs activités commerciales pour se conformer aux normes de sécurité alimentaire et aux exigences du marché. Le VCIS devrait co-investir plus de cinq millions de dollars dans au moins 100 entreprises ainsi que dans les intervenants de la chaîne de valeur associés dans le secteur de la pêche après capture.

L’événement de lancement, présidé par Poum Sotha, directeur général de la FiA, a rassemblé plus de 100 participants, des partenaires de développement, des ONG, des bureaux provinciaux et du secteur privé. Poum Sotha a souligné l’importance de la compétitivité des opérateurs commerciaux de la pêche après récolte pour promouvoir l’accès au marché. Il a déclaré :

« Le programme VCIS bénéficiera aux entreprises et créera des impacts durables pour les entreprises et la société. Notre objectif est d’améliorer la compétitivité des entreprises de pêche cambodgiennes en établissant de bonnes pratiques, des infrastructures, des technologies et une certification en matière de sécurité alimentaire afin d’obtenir de meilleurs marchés, non seulement dans le pays, mais aussi au niveau international »

Le gouvernement cambodgien reconnaît que les chaînes de valeur de la pêche sont l’un des piliers du développement de la pêche et qu’elles jouent un rôle stratégique dans la création d’emplois, la sécurité alimentaire et la croissance économique.

Participant virtuellement à l’événement, Bryan Fornari, chef de la coopération à la délégation de l’UE au Cambodge, a déclaré que le programme CAPFISH soutenu par l’UE établit un plan stratégique à long terme pour soutenir le secteur de la pêche et les opérateurs du secteur privé afin de renforcer et de construire un secteur de la pêche dynamique qui profite aux entreprises de pêche du Cambodge par la création d’emplois, la sécurité alimentaire et le soutien des moyens de subsistance. Le VCIS permet de valoriser les ressources halieutiques en vue d’obtenir de meilleurs marchés au niveau mondial, y compris dans l’UE.

S’exprimant au nom de l’ONUDI, M. Narin Sok a souligné la contribution importante du VCIS à l’amélioration de l’accès et de la disponibilité de produits de la pêche sûrs, de qualité et nutritifs. Il a déclaré :

« Avec le soutien du VCIS, les entrepreneurs locaux du secteur post-récolte peuvent renforcer la confiance des consommateurs dans les produits locaux tout en construisant un système alimentaire durable dans le pays »

Le programme VCIS devient de plus en plus important au milieu de la pandémie de COVID-19, lorsque les entreprises de pêche ont subi un impact significatif. Il a ajouté que « cela nécessitera une transformation urgente du système agroalimentaire actuel, et une meilleure prise de conscience de l’importance de la nutrition et de la sécurité alimentaire ».

Narin Sok, Représentant ONUDI et Shetty Thombathu, Conseiller technique principal.

Télécharger le dossier (anglais)