Agriculture : Malgré la concurrence, le Cambodge accueille un 3e producteur de lait frais

Une nouvelle ferme laitière située dans la province de Takéo espère atteindre son plein rendement, 10 000 litres par jour, dès la fin 2020.

Kirisu Farm
Kirisu Farm

Selon les promoteurs, cette initiative contribuera à approvisionner le marché intérieur et à réduire l’importation de lait en provenance de l’étranger. Si ces derniers affichent de belles ambitions et se disent prêts à absorber une partie du marché de l’import, les performances des deux autres fermes laitières du royaume restent en deçà des prévisions.

Kirisu Farm

Kirisu Farm s’étend sur une superficie de plus de 300 hectares dans le district de Bati dans la province de Takéo. L’entreprise agricole, qui exploite la ferme et l’usine de transformation du lait, est un partenariat entre le Cambodge-Laos-Myanmar Development Fund II basé à Singapour et un groupe local composé d’entrepreneurs israéliens et d’investisseurs cambodgiens. Lors d’une visite à la ferme, S.E. Veng Sakhon, ministre de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche, a déclaré être fortement impressionné par les installations de la société :

« Cet investissement contribuera à répondre à la demande intérieure et améliorera le secteur transformation locale »

Ambitions

Selon Khmer Fresh Milk Co., Ltd., qui exploite Kirisu Farm, la ferme à commencé à produire 6 000 litres de lait frais par jour, et pense atteindre sa pleine production, 10 000 litres , d’ici la fin de cette année. La société, qui a investi au total 15 millions de dollars américains a importé 550 vaches laitières en provenance d’Australie. Ces vaches laitières sont des Holstein, une espèce réputée pour produire beaucoup de lait.

Le lait Kirisu
Le lait Kirisu

Le lait est produit par les vaches après avoir donné naissance à un veau et il est extrait en moyenne trois fois par jour. Chaque vache peut donner 25 litres quotidiens. Une partie est donnée aux veaux et le reste est destiné à la vente.

Les dirigeants de la ferme annoncent avoir apporté une technologie sophistiquée en collaborant avec certains des meilleurs experts et agronomes israéliens. L’entreprise s’attend à conquérir 30% du marché intérieur au Cambodge. Pour concrétiser cette ambition, Rithy Chhor, directeur général, déclare :

« De nombreux produits laitiers frais sont disponibles, mais la plupart sont du lait frais importé. Bien sûr, nous devons concurrencer ces importations en termes de reconnaissance de la marque et de préférences des consommateurs. Cependant, si nous comparons le prix et la qualité, nous n’avons pas peur »

« Nous pouvons dire qu’en termes de qualité, nous sommes les meilleurs parce que nous avons les meilleures vaches laitières du monde. Nos prix seront les mêmes que ceux des autres laits ou mêmes inférieurs parce que notre coût de production est inférieur à celui du lait importé. Les importateurs de lait doivent payer des taxes et ont des frais de transport élevés. »

Sila a déclaré qu’il y avait trois usines de production et que la plus grande était celle du lait frais, du beurre et du yaourt. Il affirme également qu’il existe une importante demande de lait frais au Cambodge, de 20 000 à 30 000 litres par jour.

Chez Kirusu
Chez Kirusu

L’entreprise fabrique ses propres aliments pour animaux, herbes, maïs et haricots. À l’heure actuelle, la ferme dispose de deux types de machines de raffinage de lait. La petite raffinerie est utilisée pour fabriquer et tester des échantillons, et la grande usine de pasteurisation sert à fournir le « meilleur lait frais du marché ».

Les promoteurs de Kirisu Farm déclarent également se concentrer sur l’hygiène qui doit se conformer aux normes internationales. « Nous travaillons avec des entreprises locales et internationales pour évaluer l’alimentation des vaches, leur soin et la production de lait. Nous disposons d’un laboratoire très avancé. Chaque jour, nous testons le lait au moins trois ou quatre fois », a déclaré Uriel Rahamim, fondateur et directeur de Kirisu Farm, à la presse locale.

Concurrence

Il existe actuellement deux autres producteurs de lait frais dans le royaume. Le plus connu est Moo Moo Farms, situé dans la commune Arey Ksat du district de Lvea Em, dans la province de Kandal. La ferme produit entre 1 300 et 1 500 litres de lait frais par jour avec 200 vaches. Les vaches sont « de huit à neuf générations de vaches de race spécialisée qui sont à 90 % holstein avec un mélange de 10 % de bovins locaux (principalement Brahman). Moo Moo Farms affirme également que tous les aliments donnés aux vaches sont biologiques et fournis par des agriculteurs locaux.

 Moo Moo Farms, située dans la commune Arey Ksat
Moo Moo Farms, située dans la commune Arey Ksat

L’idée de Moo Moo Farms est venue de Kenny Matthews après “beaucoup de réflexion sur ce qu’il pourrait faire pour aider autant de Cambodgiens que possible :

“Nous avons finalement décidé qu’une ferme laitière avait le plus grand potentiel de réussite au Cambodge. Une ferme laitière nationale offrirait non seulement de nombreuses opportunités d’emploi aux habitants, mais aussi une bonne source de calcium, de vitamine D, de protéines et de nombreux autres avantages importants pour la santé qui font défaut au régime alimentaire cambodgien moyen”.

“Après beaucoup de recherche, de préparation et de travail acharné, l’idée de démarrer la première ferme laitière du Cambodge est devenue réalité et nous avons créé Moo Moo Farms. Nous avons réuni une équipe d’experts en finance, comptabilité, gestion, marketing et sciences laitières qui a travaillé ensemble pour élaborer un ‘business plan’. Nous sommes convaincus que nous pouvons surmonter tout obstacle dans la réalisation de notre objectif de créer une durabilité et un succès durable au Cambodge”.

Lait Moo Moo Farms
Lait Moo Moo Farms

Toutefois, Vann Ratha, directeur des ventes chez Moo Moo Farms, annonce que bien que les derniers chiffres de vente soient encourageants, ils sont insuffisants par rapport à ce que la ferme peut produire. Il argumente que le lait frais produit localement est abordable et de bonne qualité, mais que la demande reste faible.

“Il est difficile pour les produits laitiers frais de concurrencer les produits importés, car les Cambodgiens ne semblent pas faire confiance à nos produits même s’ils ont été minutieusement inspectés par des experts. Et pourtant, le prix n’est pas très différent ”

Techo Sen Russey Treb Milk

L’autre ferme laitière, Techo Sen Russey Treb Milk, est basée au nord du Cambodge, dans la province de Preah Vihear. La ferme annonce actuellement une capacité de production journalière de 600 à 700 litres de lait frais. L’entreprise est également confrontée à quelques difficultés. La concurrence des produits importés et un certain manque de confiance des consommateurs locaux sont les principales raisons pour lesquelles le marché laitier éprouve beaucoup de mal à concurrencer les importations. Les grands étalages de lait frais importé dans les supermarchés du royaume présentent un obstacle de taille pour les producteurs locaux.

Mao Sokunthea, responsable marketing de Techo Sen Russey Treb Milk, a déclaré à la presse locale que les coûts de production élevés et l’idée que les produits locaux sont de qualité inférieure ont conduit à des ventes plutôt décevantes :

“Je pense que nos gens ne font pas confiance à nos produits locaux, non seulement à notre lait frais, mais aussi à d’autres produits”

Elle affirme que bien que les supermarchés puissent vendre leurs denrées périssables — en particulier grâce à des remises lorsqu’ils approchent de leur date d’expiration — il n’y a pas d’acheteurs pour le lait local. Malgré une capacité de production de 600 à 700 litres de lait frais par jour, l’entreprise ne vend qu’environ 300 à 400 litres.

Techo Sen Russey Treb Milk
Techo Sen Russey Treb Milk

En mai 2016, Vinamilk et BPC Trading ont inauguré une usine de production de lait dans la zone économique spéciale de Phnom Penh. L’usine peut produire jusqu’à 19 millions de litres de lait par an, 64 millions de yaourts et 80 millions de boîtes de lait concentré sucré. La production, cependant, est basée sur du lait en poudre et non sur du lait frais.

CG

Notes : AKP — Moo Moo Farms — Kirisu Farm