Agriculture : La Chine s’engage à augmenter les achats de produits cambodgiens

Le gouvernement chinois a confirmé qu’il importerait davantage de produits agricoles cambodgiens afin de contribuer au développement du secteur et renforcer les liens entre les deux pays.

Longanes de Palin
Longanes de Palin

La déclaration a été effectuée par le conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères chinois, S.E. Wang Yi, lors d’une réunion avec le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale cambodgien, S.E. Prak Sakhonn, au cours de la visite de travail de ce dernier en Chine le 8 juin dernier.

Selon la déclaration du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, S.E. Wang Yi a souligné que la Chine continuera à soutenir le Cambodge et à augmenter les importations de produits agricoles cambodgiens, notamment de riz blanchi et de mangues.

Ces propos ont été tenus alors que le Cambodge procède actuellement à la classification des produits agricoles potentiels destinés à l’exportation vers la Chine.

Ces produits agricoles potentiels comprennent le longane de Palin, le durian et les fruits du dragon. Ces fruits rejoindraient alors les mangues fraîches et les bananes fraîches parmi les exportations agricoles cambodgiennes autorisées vers la Chine.

Le Cambodge a également prévu de négocier avec la Chine la détermination d’un nouveau quota de riz blanchi exporté du Cambodge vers la Chine. Les pourparlers sont prévus cette année, car le quota actuel d’exportation vers la Chine est pratiquement atteint.

Selon le ministère du Commerce, qui mènera les discussions avec son homologue chinois, le nouveau quota d’exportation de riz blanchi vers la Chine sera proposé à 500 000 tonnes, soit une augmentation de 100 000 tonnes par rapport au quota actuel.

Chea Vannak — AKP