top of page
Ancre 1

Agriculture & Initiative : Les succulentes mûres de Battambang

Dans le paisible district de Banan de la province de Battambang, niché dans le village d’O’Pong Moan, une entreprise agricole singulière - Organic Mulberry Battambang - est en plein essor.

Mûres de la ferme Organic Mulberry Battambang. Photo fournie
Mûres de la ferme Organic Mulberry Battambang. Photo fournie

Ley Channy, 47 ans, et son mari ont choisi une voie peu conventionnelle. Ils cultivent des mûriers blancs, une culture généralement associée à l’élevage des vers à soie.

Bien qu’il soit largement éclipsé dans le paysage agricole du Cambodge, le fruit du mûrier est très bénéfique pour la santé. Channy décrit ces petits fruits comme une véritable centrale nutritionnelle : peu caloriques, très hydratants, ils regorgent d’antioxydants, de fibres, de vitamines, de minéraux et de protéines.

Leur aventure dans la culture du mûrier a commencé modestement, essentiellement pour leur consommation personnelle. Ils ont d’abord planté entre 200 et 300 arbres.

« Lorsque mes proches ont mangé les fruits et se sont sentis en meilleure santé, nous avons été encouragés à poursuivre la plantation », se souvient Channy.

« Aujourd’hui, nous gérons environ 6 000 arbres sur 5 à 6 hectares de terrain. »

Elle ne tarit pas d’éloges sur les bienfaits du mûrier :

« Ils sont bénéfiques pour la santé des yeux, l’amélioration des vaisseaux sanguins et le bien-être général. Elles facilitent la digestion, aident à la désintoxication et sont même bénéfiques pour les ongles, les globules rouges, les femmes ménopausées et la prévention du cancer », affirme-t-elle.

Mûrier de la ferme Organic Mulberry Battambang. Photo fournie
Mûrier de la ferme Organic Mulberry Battambang. Photo fournie

D’un point de vue commercial, l’humble mûrier s’est aussi avéré lucratif. « La première année, le rendement est faible. Mais la deuxième et la troisième année, il est beaucoup plus abondant. Nous pouvons récolter 10 à 30 kg par jour et les vendre immédiatement pour 8 dollars le kg », explique Channy.

Cependant, le processus n’est pas sans difficulté. La récolte de ces minuscules fruits s’avère délicate. « La cueillette et le stockage des petits fruits peuvent être difficiles, et si nous les récoltons trop tôt le matin, la qualité s’en ressent », admet-elle.

Une fois récoltés, les fruits doivent être réfrigérés ou maintenus au frais pour un stockage prolongé. Malgré ces difficultés, l’entreprise fonctionne bien.

« Les clients viennent généralement acheter immédiatement de 10 à 30 kg après chaque récolte  », dit-elle.

La mûre est un fruit polyvalent qui peut être consommé frais, utilisé pour créer des boissons rafraîchissantes, réduit en jus ou même ajouté à des milk-shakes aux fruits. Pourtant, malgré le succès de leur entreprise, Channy et sa famille n’envisagent pas de s’agrandir.

« Nos enfants sont installés dans leur propre famille et mènent une vie prospère », explique-t-elle. « C’est plus qu’une entreprise, c’est notre mode de vie.

Srun Serey Vathanak avec notre partenaire The Post

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône
bottom of page