Agriculture : Aide américaine pour l’exploitation des noix de cajou du Cambodge

Le programme USAID Greening Prey Lang a décidé d’apporter son aide pour les marchés des noix de cajou cambodgiennes.

Aide américaine pour l’exploitation des noix de cajou
Aide américaine pour l’exploitation des noix de cajou. Photo USAID

Après deux réunions de négociation organisées par USAID Greening Prey Lang entre les producteurs de noix de cajou de deux coopératives agricoles (CA), Mean Rith et Tum Ring dans la province de Kampong Thom, et Madam Lai Hout Enterprise, un accord pour les premiers achats de noix de cajou a été conclu lundi.

Selon l’accord, Madam Lai Hout Enterprise a accepté d’acheter des noix de cajou à 300 KHR (0,075 USD) par kilogramme au-dessus du prix du marché à 63 agriculteurs des deux coopératives agricoles, indique un communiqué de presse de l’USAID.

« Jusqu’à présent, 97 tonnes de noix de cajou ont été fournies à Madam Lai Hout Enterprise », indique le communiqué

Lorsque les agriculteurs établissent des liens avec des acheteurs pour leurs produits agricoles, ils n’ont pas à s’inquiéter de savoir si leurs produits seront vendus ou si les prix seront bas, indique le communiqué, soulignant qu’avec des acheteurs sous contrat et des prix stables, le revenu des agriculteurs augmente, ce qui réduit la nécessité d’exploiter les ressources naturelles pour leur subsistance.

Au cours des cinq premiers mois de 2021, le Cambodge a exporté 0,80 million de tonnes de noix de cajou vers les marchés internationaux, soit une augmentation de 610 559 tonnes par rapport à la même période de l’année précédente.

Les noix de cajou cambodgiennes sont désormais connues pour avoir également un large marché, la plupart des exportations étant destinées aux pays voisins, et le reste à la Corée, au Japon, à la Chine, et l’Europe.


53 vues0 commentaire