AFD & La Voix des Femmes : Lyna Nam, « les femmes n’ont pas à accepter le harcèlement au travail »

Il n’y a pas si longtemps, il n’y avait pas de femme telle que Lyna Nam, 19 ans, stagiaire en génie industriel à l’Institut Cambodgien de Formation en Confection (CGTI).

Lyna Nam, « les femmes n’ont pas à accepter le harcèlement au travail »
Lyna Nam, « les femmes n’ont pas à accepter le harcèlement au travail »

Le travail en usine, en particulier dans le secteur du textile, a un passé lourd et souvent douloureux pour les femmes. L’inégalité entre les sexes est profondément ancrée dans ce milieu, comme l’explique Mme Nam :

« Il est difficile d’échapper aux rôles genrés dans cette industrie. La plupart du temps, les entreprises de confection ne donnent pas de promotion aux femmes. Par exemple, lorsqu’il s’agit de postes de direction, il y a très peu de femmes. La plupart des entreprises préfèrent confier les emplois très rémunérateurs à des hommes. Elles pensent que les femmes n’ont pas la capacité d’assumer ce genre de responsabilités. Ce n’est ni juste ni équitable ».

La mission de l’Institut Cambodgien de Formation à la Confection est de changer la donne dans le monde du textile et de la mode en accompagnant les jeunes femmes dans l’acquisition de compétences et de connaissances qui leur permettront de gravir les échelons. Lyna apprend le management, mais aborde également dans ses cours la gestion des inégalités de genre sur le terrain.

« J’ai appris que les hommes devaient respecter les femmes. Ils ne devraient pas penser qu’ils sont plus forts que nous ou qu’ils ont de meilleures capacités. J’ai appris que les femmes n’ont pas à accepter le harcèlement sexuel ou verbal au travail. Mais qu’en est-il des femmes qui n’ont pas appris cela, et qui ne peuvent pas leur faire face ? »

À l’Institut Cambodgien de Formation en Confection, Lyna a pris confiance en elle et exprime le désir d’être en position de management dans son domaine. Mais elle sait que cela ne se fera pas sans obstacle. Elle devra affronter les inégalités systémiques entre les sexes à tous les niveaux et probablement tout au long de sa vie professionnelle.

« J’aimerais voir de plus en plus d’égalité entre les femmes et les hommes. Qu’il n’y ait plus de discrimination. Fini les “vous savez que c’est une femme, elle ne devrait pas faire d’études supérieures. Elle ne peut pas occuper un poste plus important ici parce qu’elle est faible”. Non, je veux que les hommes apprécient ce que les femmes peuvent faire. Les femmes méritent plus. »

L’AFD est fière d’avoir soutenu la création de l’Institut Cambodgien de Formation en Confection (CGTI) qui donne la possibilité aux femmes d’y construire leur émancipation, comme la future ingénieure Lyna Nam, par une subvention de 3,2 millions d’Euros.

Lyna Nam fait partie des personnalités mises en avant dans l’exposition សំឡេងស្រ្តី — Women’s Voices, un projet artistique visant à porter la voix des Cambodgiennes inspirantes impliquées dans les projets soutenus par l’AFD et à mettre en avant leurs histoires, leurs initiatives et leurs défis.

Cette exposition sera visible devant les locaux de l’AFD, 5 rue 106 puis prochainement à l’Institut Français du Cambodge.

À propos du groupe Agence Française de Développement

Le groupe AFD contribue à mettre en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Composé de l’Agence française de développement (AFD), en charge du financement du secteur public et des ONG, de la recherche et de la formation sur le développement durable, de sa filiale Proparco, dédiée au financement du secteur privé, et bientôt d’Expertise France, agence de coopération technique, le Groupe finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et résilient.

Nous construisons avec nos partenaires des solutions partagées, avec et pour les populations du Sud. Nos équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets sur le terrain, dans les outre-mer, dans 115 pays et dans les territoires en crise, pour les biens communs — le climat, la biodiversité, la paix, l’égalité femmes-hommes, l’éducation ou encore la santé.

Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD). Pour un monde en commun.

Avec l’aimable autorisation de l’Agence Française de Développement

Photographies : Sereyrath Mech pour l’AFD

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône