Actualité & Siem Reap: Lancement du plan directeur de développement du tourisme de Siem Reap

Une modeste et progressive remontée des chiffres du tourisme est attendue à Siem Reap après que le ministère du Tourisme eut annoncé la mise en œuvre d’une feuille de route déterminante sur 15 ans pour l’industrie provinciale, lors d’une cérémonie virtuelle qui doit avoir lieu cette semaine.

De janvier à juillet, le Cambodge a reçu 112 544 visiteurs internationaux, soit une baisse de 90,6 % par rapport à l’année précédente. Photo Srey Pich Phan
De janvier à juillet, le Cambodge a reçu 112 544 visiteurs internationaux, soit une baisse de 90,6 % par rapport à l’année précédente. Photo Srey Pich Phan

Prévue pour le 20 octobre, la cérémonie de lancement du plan directeur de développement du tourisme de la province de Siem Reap pour la période 2021-2035 sera présidée par le ministre de l’Économie et des Finances, s.e. Aun Pornmoniroth, indique le ministère du Tourisme.

Le plan a été approuvé par le gouvernement le 30 mars de cette année.

Le 1er avril, le ministère du Tourisme a déclaré que grâce aux stratégies proposées par ce plan et les instruments complémentaires, Siem Reap pourrait attirer 10,9 millions de touristes nationaux d’ici 2023 et 7,5 millions de touristes internationaux d’ici 2025, créant ainsi 940 000 emplois et générant six milliards de dollars de revenus supplémentaires pour l’économie de la province.

Le plan directeur prescrit sept domaines stratégiques principaux pour le développement d’un tourisme de qualité dans la province et les régions environnantes jusqu’en 2035 :

  1. Hiérarchisation des sites touristiques

  2. Nouveaux produits

  3. Promotion

  4. Qualité et durabilité

  5. Gestion de l’environnement

  6. Infrastructure et connectivité

  7. Administration

En outre, le ministère de la Santé a publié le 16 octobre la notification n° 453 concernant la révision des règles sanitaires, les exigences de quarantaine et autres conditions de voyage.

Les passagers entrants entièrement vaccinés seront désormais soumis à une quarantaine de sept jours, tandis que les investisseurs, les experts techniques, entre autres — munis d’un garant ou d’une lettre d’invitation — seront tenus de s’isoler pendant trois jours seulement.

Angkor Wat. Photographie Edmond Lou
Angkor Wat. Photographie Edmond Lou

Thourn Sinan, président de la section cambodgienne de la Pacific Asia Travel Association, a déclaré au Post le 17 octobre que ce plan, associé à la réduction des périodes de quarantaine, apporterait un soulagement bienvenu aux ravages infligés par la crise du Covid-19 depuis près de deux ans.

« La pandémie a bouleversé de nombreuses industries, drainant des revenus précieux pour les économies locales. Mais alors que le Royaume se prépare à une réouverture plus large, les inquiétudes s’accumulent quant à la sécurité des voyageurs et à la vitalité économique », dit-il.

« Pour faire venir les touristes étrangers, les autorités devront mettre en place davantage d’incitations et de stratégies de coordination », ajoute M. Sinan.

De janvier à juillet, le Cambodge a reçu 112 544 visiteurs internationaux, ce qui représente une baisse de 90,6 % en glissement annuel.

Hin Pisei avec notre partenaire The Phnom Penh Post