Actualité : Les USA fournissent 4 millions de dollars de plus pour l’assistance contre la pandémie

Les États-Unis, par l’intermédiaire de l’Agence américaine pour le développement international, ont annoncé une aide supplémentaire de quatre millions de dollars pour l’assistance urgente contre la pandémie au Cambodge.

l’ambassadeur des États-Unis au Cambodge, S.E. W. Patrick Murphy.
L’ambassadeur des États-Unis au Cambodge, S.E. W. Patrick Murphy.

Selon le communiqué de presse de l’ambassade des États-Unis à Phnom Penh, cette aide fournira un soutien en temps opportun, en particulier à la suite du récent don par les États-Unis de 1 060 100 doses du vaccin Johnson & Johnson par le biais du système COVAX. Cela permettra d’accroître la capacité du Cambodge à administrer les vaccins COVID-19, de promouvoir la vaccination dans les populations éligibles, de fournir des interventions de santé publique et d’étendre les capacités de test en laboratoire.

« Faire progresser la sécurité sanitaire mondiale et la préparation aux épidémies est essentiel non seulement pour protéger la santé et la sécurité, mais aussi pour assurer la prospérité économique et défendre la sécurité de nos pays », a déclaré l’ambassadeur des États-Unis au Cambodge, S.E. W. Patrick Murphy.

« Nous sommes fiers d’apporter ce soutien, qui aidera les Cambodgiens à se protéger, à protéger leurs voisins et à assurer leur avenir économique »

Cette aide supplémentaire provenant de l’American Rescue Plan s’ajoute à plus de 11 millions de dollars d’aide américaine au Cambodge dans le cadre du COVID-19 depuis le début de la pandémie. Cette aide a permis d’atteindre plus de dix millions de Cambodgiens avec du matériel de communication. Ce soutien a également permis d’améliorer les capacités des laboratoires, de renforcer les compétences du personnel de santé et d’atténuer l’impact économique de la pandémie.

Depuis 1992, les États-Unis ont investi plus de 1,54 milliard de dollars au Cambodge par le biais de l’USAID. Cela comprend plus de 377 millions de dollars d’aide pour lutter contre la mortalité infantile, le paludisme, la tuberculose, le VIH/SIDA, les mauvaises conditions d’hygiène, la malnutrition, les retards de croissance, et pour améliorer la capacité du Cambodge à financer et à gérer la logistique de son système de santé.

« Les maladies ne connaissent pas de frontières. Grâce au travail de l’USAID, des centres américains de contrôle et de prévention des maladies, des instituts nationaux de la santé, de l’unité de recherche médicale de la marine et d’autres organisations, les États-Unis s’engagent à collaborer avec le Cambodge pour mettre fin à la pandémie de COVID-19, atténuer ses effets sociaux et économiques dévastateurs et reconstruire un monde encore mieux préparé aux futures épidémies », conclut le communiqué.

0 commentaire