Actualité : Le Cambodge et les États-Unis célèbrent le retour de 27 artefacts au Musée national

Le Royaume du Cambodge et les États-Unis ont célébré mercredi le rapatriement de 27 artefacts au Musée national.

Le Cambodge et les États-Unis célèbrent le retour de 27 artefacts au Musée national
Le Cambodge et les États-Unis célèbrent le retour de 27 artefacts au Musée national. Photo fournie

L’événement était présidé par la ministre de la Culture et des Beaux-Arts, S.E. Dr Phoeurng Sackona, le secrétaire d’État adjoint américain pour les affaires de l’Asie de l’Est et du Pacifique, S.E. Daniel J. Kritenbrink, et l’ambassadeur américain au Cambodge, S.E. W. Patrick Murphy.

Selon le communiqué de l’ambassade des États-Unis, le secrétaire d’État adjoint Kritenbrink a mis l’accent sur le protocole d’accord entre le gouvernement royal du Cambodge et les USA, qui a permis de renforcer la coopération culturelle entre les deux pays et facilité le retour de plus de 100 antiquités de grande valeur.

S.E. Daniel J. Kritenbrink a également salué les efforts conjoints du ministère américain de la Justice et des forces de l’ordre, du procureur du district de Manhattan, de la Homeland Security Investigations, du ministère de la Culture et des Beaux-Arts et de l’ambassade des États-Unis qui ont permis la restitution de ces 27 pièces.

« La cérémonie d’aujourd’hui témoigne des relations solides entre les États-Unis et le ministère de la Culture et des Beaux-Arts », a déclaré S.E. Daniel J. Kritenbrink.

« Les initiatives du gouvernement américain, telles que le Fonds des ambassadeurs pour la préservation culturelle, démontrent notre soutien de longue date à la restauration des sites historiques d’importance culturelle pour le Cambodge. »

Subvention

Lors de la cérémonie, S.E. l’ambassadeur Murphy a annoncé une nouvelle subvention d’un montant de 360 800 dollars du gouvernement américain, par le biais du Fonds des ambassadeurs pour la préservation culturelle.

L'objectif est de soutenir la restauration du temple de Preah Vihear. Cette subvention s’ajoute aux 406 000 dollars déjà versés par le gouvernement américain pour la préservation de ce temple historique situé dans le nord du Cambodge.

« Les États-Unis sont fiers de leur contribution aux efforts de préservation du patrimoine culturel du Cambodge et de nos efforts conjoints pour rapatrier au Cambodge des objets d’une valeur inestimable provenant des États-Unis », a-t-il déclaré.

La ministre de la Culture et des Beaux-Arts, S.E. Dr Phoeurng Sackona, a également exprimé sa satisfaction :

« Nous apprécions sincèrement les contributions du gouvernement américain dans la lutte contre le trafic illicite de biens culturels. Nous nous réjouissons de poursuivre notre coopération dans le cadre de nos enquêtes, de la formation et de l’échange d’informations et d’expertise, afin de récupérer nos trésors nationaux. »

Les États-Unis ont fourni plus de cinq millions de dollars au gouvernement royal du Cambodge depuis 2001 pour des efforts de préservation culturelle, dont plus de 3,5 millions de dollars pour conserver le temple de Phnom Bakheng à Siem Reap et pour soutenir le musée de Toul Sleng.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône