Actualité : Lancement de la 2e phase du projet d’enregistrement informatique des entreprises

La phase 2 du système d’enregistrement des entreprises sur la plate-forme informatique (OBR) sera officiellement lancée le 1er septembre 2021 sous la présidence de S.E. Dr Aun Pornmoniroth, vice-premier ministre, ministre de l’Économie et des Finances et président du comité de la politique économique et financière.

S.E. Dr Aun Pornmoniroth, vice-premier ministre, ministre de l’Économie et des Finances et président du comité de la politique économique et financière.
S.E. Dr Aun Pornmoniroth, vice-premier ministre, ministre de l’Économie et des Finances et président du comité de la politique économique et financière.

La cérémonie sera suivie par des représentants des ministères participants de la phase 1 et de la phase 2, des associations d’entreprises, des organisations de la société civile, des partenaires de développement, des ambassades et des établissements d’enseignement, indique le communiqué de presse du ministère de l’économie et des finances rendu public le 25 août.

« La phase 2 de l’OBR est un ensemble de réformes ciblées proposées par le Premier ministre Hun Sen, et annoncées lors du 18e forum gouvernement-secteur privé le 29 mars 2019. »

La première phase, qui a été lancée le 15 juin 2020, couvre l’enregistrement des entreprises auprès du ministère du Commerce, l’enregistrement fiscal auprès du Département général des impôts, ainsi que la notification d’ouverture d’entreprise auprès du ministère du Travail et de la Formation professionnelle.

Cette deuxième phase élargit son champ d’application à la demande en ligne de licence ou de permis en fonction des activités commerciales, les ministères spécialisés étant chargés de la supervision technique sectorielle. Quatre ministères/institutions participent à cette deuxième phase, à savoir le ministère de l’Industrie, de la Science, de la Technologie et de l’Innovation, le ministère du Tourisme, celui des postes et Télécommunications, l’autorité de réglementation des activités immobilières et des prêteurs sur gages et l’autorité des services financiers non bancaires.

AKP