Actualité & COVID-19 : Carte de vaccination exigée dans différents établissements à Phnom Penh

Les adultes sont à présent tenus de présenter leur carte ou certificat de vaccination à l’entrée et à la sortie des établissements scolaires, des marchés, des centres commerciaux, des restaurants, des cafés et des autres commerces autorisés à rouvrir.

Cette directive a été émise par l’administration municipale de Phnom Penh hier, alors que la capitale, dont la plupart des habitants ont déjà été vaccinés contre cette maladie, s’achemine vers « la nouvelle normalité » et vers la réouverture des établissements dans tous les secteurs.

Pour les enfants et les jeunes âgés de 6 à moins de 18 ans, leurs parents ou tuteurs ont l’obligation de présenter la carte ou le certificat de vaccination chaque fois qu’ils les amènent dans les établissements susmentionnés, précise le communiqué.

La présentation obligatoire de la carte ou du certificat de vaccination n’est pas applicable pour les moins de six ans qui ne font pas partie du groupe cible de la vaccination.

Les établissements qui n’appliqueraient pas cette mesure s’exposent à un retrait de leur licence d’exploitation, voire à leur fermeture, ainsi qu’à des poursuites judiciaires, souligne la municipalité.

Toutefois, plusieurs commerces et grandes surfaces tardent encore à appliquer cette toute nouvelle mesure, qui était déjà appliquée officieusement par quelques hôtels.

Nul doute que les agents municipaux et les autorités sanitaire feront diligence pour rappeler le caractère obligatoire de cette directive.

Le Royaume mène actuellement quatre campagnes de vaccination contre le COVID-19 : 99,14 % de vaccinés pour les 18 ans et plus, 89,68 % pour les 12 à 18 ans et 93,75 % pour les 6 à 12 ans.

907 671 personnes ont déjà reçu la troisième dose ou la dose de rappel.

Source : AKP

177 vues0 commentaire