forum 1.jpg
forum 2.jpg

Actualité & Élections présidentielles : Nouveau duel Macron - Le Pen

Emmanuel Macron a remporté le premier tour de l’élection présidentielle et sa rivale Marine Le Pen l’affrontera pour une seconde fois comme en 2017.

Selon l’institut de sondage ElabeUn jeune électeur sur quatre a soutenu le président sortant, même si plus d’un jeune de 18-24 ans sur trois a opté pour Jean-Luc Mélenchon. Marine Le Pen a obtenu les meilleurs résultats parmi les 35-64 ans, tandis que le président aurait été le préféré parmi les plus de 65 ans.
Selon l’institut de sondage Elabe, un jeune électeur sur quatre a soutenu le président sortant, même si plus d’un jeune de 18-24 ans sur trois a opté pour Jean-Luc Mélenchon. Marine Le Pen a obtenu les meilleurs résultats parmi les 35-64 ans, tandis que le président aurait été le préféré parmi les plus de 65 ans. Photo AFP

« Ne vous méprenez pas, rien n’est joué », a-t-il déclaré à ses partisans à l’issue des résultats tandis que Mme Le Pen appelait tous les électeurs opposés au président sortant « à la rejoindre pour remettre la France en ordre ».

Avec 96 % des bulletins dépouillés dimanche soir, Emmanuel Macron obtenait 27,42 % des voix, Marine Le Pen 24,03 % et Jean-Luc Mélenchon 21,57 %. Le candidat Jean-Luc Mélenchon a obtenu un meilleur score qu’en 2017 et joue désormais un rôle stratégique dans les appels de vote au second tour.

« Vous ne devez pas donner une seule voix à Marine Le Pen », a-t-il scandé à ses partisans, mais il n’a pas appelé à voter pour le président sortant.

Douze candidats étaient en lice, mais E. Macron, M. Le Pen et JL Mélenchon sont les seuls à avoir obtenu plus de 10 % des voix. L’élection présidentielle de 2022 a surtout vu les deux partis traditionnels, républicains et socialistes afficher des résultats particulièrement faibles, la socialiste Anne Hidalgo passant sous la barre des 2 % et Valérie Pécresse peinant à s’approcher des 5 %.

Pour le second tour, Marine Le Pen pourra compter sur les partisans d’Éric Zemmour, qui pointe à la quatrième place (7 %) et sur le nationaliste Nicolas Dupont-Aignan (1,55 %).

La plupart des autres candidats de gauche ont annoncé soutenir M. Macron à l’issue de ce premier tour. Selon la presse française, le candidat paraissait soulagé et a promis de travailler plus dur que pendant la première partie de la campagne qu’il n’a lancée que huit jours avant le scrutin.

« Quand l’extrême droite sous toutes ses formes représente une si grande partie de notre pays, a-t-il dit, nous ne pouvons pas avoir le sentiment que les choses vont bien. », a-t-il déclaré.

Il s’est également adressé aux électeurs de Mme Le Pen : « Je veux les convaincre dans les prochains jours que notre projet répond solidement à leurs craintes et aux défis de notre temps. »

Mme Le Pen a, de son côté, déclaré qu’il y avait un choix fondamental le 24 avril entre deux visions opposées :

« Soit la division et le désordre, soit l’union des Français autour d’une justice sociale garantie ».

Selon l’institut de sondage Elabe, un jeune électeur sur quatre a soutenu le président sortant, même si plus d’un jeune de 18-24 ans sur trois a opté pour Jean-Luc Mélenchon. Marine Le Pen a obtenu les meilleurs résultats parmi les 35-64 ans, tandis que le président aurait été le préféré parmi les plus de 65 ans.

Mots-clés :

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône