top of page
Ancre 1

Événement & Confluences : Rencontre fructueuse de créateurs à Phnom Penh

En collaboration avec PIXEL Digiart, Confluences proposait vendredi soir chez Seekers Spirit Phnom Penh une rencontre avec plusieurs représentants d’entreprises et associations spécialisées dans la création digitale, et plus particulièrement dans les domaines de l’animation 2 et 3 D.

Une belle ambiance pour cette soirée placée sous le signe des arts de l’animation avec en ouverture la présentation de Matthieu Petit de PIXEL Digiart, entreprise spécialisée dans la distribution de logiciels que les créatifs du cinéma et de l’animation connaissent bien, à savoir NUKE, MODO, KATANA, REDGIANT, CINEMA 4D.

Forte d’un réseau qui n’a cessé de se développer depuis sa création en 2014, l’entreprise, avec le soutien de Confluences, entend bien conquérir le marché cambodgien en proposant non seulement des licences officielles et tout-à-fait légales de ces logiciels leaders, mais aussi en apportant une authentique expertise en termes de formation, mises à jour et soutien technique. Concernant le piratage qui « empoisonne ce marché niche », Matthieu Petit ne cache pas qu’il « faudra un certain temps avant que les mauvaises habitudes cessent ». Pour contrer cela, l’entreprise compte sur l’appui solide et professionnel qu’elle est en mesure de fournir aux utilisateurs et à une politique de prix qui permettra de rentabiliser très rapidement l’achat d’un logiciel de ce type.

Ce fut ensuite au tour d’Ameyric Pons, PDG de Moustache Production de prendre la parole pour présenter son entreprise, spécialisée dans la mise en relation entre producteurs - réalisateurs - auteurs et les studios de production.

Moustache Production a été fondée en 2011 au Vietnam et dispose aujourd’hui d’un réseau de plus de 700 studios d’externalisation en Asie du Sud-Est.

« Au fil des années, nous nous sommes rendu compte que la plupart des studios occidentaux se trouvaient confrontés à des problèmes de capacité de production et qu’ils souhaitaient travailler avec des studios en sous-traitance. C’est pourquoi nous proposons nos services de mise en relation avec des studios locaux fiables, de qualité et à des prix compétitifs », expliquait M. Pons, précisant :

« Au cours de la dernière décennie, nous sommes devenus la première entreprise d’Asie, capable de connecter et de produire une multitude de projets différents, allant de la 2D, 3D, effets spéciaux, jeux vidéo à la gestion de projets à long terme. »

Selon lui, « le mélange d’influences occidentales et sud-orientales créé par une équipe multiculturelle a rendu l’entreprise unique et a fait d’elle le partenaire idéal pour combiner les exigences des clients avec les meilleurs studios d’Asie du Sud-Est. À ce jour, plus de 200 entreprises occidentales leur ont fait confiance pour mettre en place leurs partenariats commerciaux dans la région ».

Un projet à succès et bien plus local ensuite avec la présentation de Siem Leakhna, PDG de l’entreprise cambodgienne Lizard Animation.

Lizard Animation, dont le siège se trouve à Sen Sok, dans la banlieue de Phnom Pen, a vu le jour en 2016 et est aujourd’hui le seul studio privé d’animation et de webtoon actif à ce jour. En participant à divers travaux à l’étranger, l’entreprise a acquis une sérieuse crédibilité au niveau local, mais aussi dans la région.

« Nous avons participé à la production de nombreuses œuvres à succès à l’étranger et sommes en train de devenir un studio crédible, capable de fournir du contenu de grande qualité sur le marché international », affirmait Siem Leakhna lors de sa présentation.

En effet, l’entreprise a participé à la production de films d’animation, de séries télévisées, de contenu pour les plateformes de streaming aux États-Unis, au Japon, en Corée et en Chine, et prépare actuellement des séries originales tout en étendant son expertise aux effets spéciaux et à la 3D. Outre son activité commerciale, Lizard propose également des formations aux jeunes défavorisés qui souhaiteraient travailler dans ce domaine. « Nous prenons en charge leur formation et les embauchons s’ils vont au bout de celle-ci et montrent une réelle motivation », concluait-elle.

Beaucoup connaissent l’ONG PHARE de Battambang et ses merveilleux spectacles de cirque. En revanche l’activité de création digitale à travers l’entité Phare Creative Studio est un peu moins connue. Pour cette dernière présentation, Richard Sanviti, chargé du développement pour cette entreprise sociale livrait quelques explications sur l’organigramme de PHARE et sur les activités principales du studio.

Phare Creative Studio (PCS) est une entreprise sociale qui opère au Cambodge depuis plus de 15 ans. PCS fait partie de « Phare Performing Social Enterprise », qui gère également Phare, le cirque cambodgien. Le studio a été créé en 2007 en tant que centre de formation pour les étudiants en animation de Phare Ponleu Selpak. Il s’est depuis développé pour devenir un studio créatif de qualité professionnelle qui produit des animations, des vidéos, des conceptions graphiques et sonores et des illustrations de grande qualité. Au sein de cette structure, les jeunes diplômés de l’école d’arts visuels et appliqués - Visual and Applied Art School - travaillent sur des conceptions graphiques et des animations. Parmi ses clients figurent des ONG et des entreprises locales et internationales. Outre l’animation 2D, la conception graphique et l’illustration l’entreprise propose également des services professionnels de vidéo et d’audio dans les mêmes murs. Issus d’un milieu défavorisé, tous les employés ont été soutenus par l’association Phare Ponleu Selpak et formés à l’école d’arts visuels et appliqués (VAAS).

Le studio dispose d’une équipe de 12 professionnels de l’animation. L’équipe artistique est composée de spécialistes possédant de solides compétences techniques en matière de dessin, de conception de décors, de design de personnages, de prise de vue et de montage.

PCS fonctionne intégralement comme une entreprise sociale, tous les bénéfices sont redistribués à Phare Ponleu Selpak pour soutenir les jeunes générations d’artistes et de professionnels de la création dans le Royaume. Ce cercle vertueux garantit que les bénéfices du travail de PCS sont perceptibles bien au-delà de ses clients directs.

Après ces quatre présentations agrémentées d’un buffet généreux, l’ensemble des participants a pu ensuite échanger idées et projets autour d’un verre de gin ou de l’un des nombreux cocktails - très créatifs également - que propose l’établissement Seekers.


Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page