Énergie & Projets : Barrage sur la rivière Tatai et centrale à charbon dans l’Oddar Meanchey

Projet hydroélectrique de 150 mégawatts sur la rivière Tatai Loeu

Vendredi, le Conseil des ministres a approuvé le développement d’un projet hydroélectrique de 150 mégawatts sur la rivière Tatai Loeu dans le district de Thmar Baing, dans la province de Koh Kong, dans le but d’augmenter l’approvisionnement en électricité.

La rivière Tatai

Le Premier ministre Hun Sen a approuvé le développement alors qu’il présidait la dernière réunion du Conseil des ministres. « Le projet hydroélectrique de la rivière Tatai Loeu utilisera deux rivières comme sources d’eau, à savoir la rivière Kep et la rivière Tatai, deux barrages seront érigés à travers les rivières pour former deux réservoirs connectés », a annoncé le Bureau du Conseil des ministres dans un communiqué.

Ce projet devrait produire de l’électricité à partir d’une centrale de 150 mégawatts, située à 13 kilomètres en aval du barrage de la rivière Kep via un tunnel souterrain. Il sera réalisé sous la forme d’un schéma d’investissement – construction – exploitation -- transfert d’un coût de 389 414 004 $. La durée de concession est fixée à 39 ans, dont quatre pour la construction et 35 autres pour l’exploitation, indique le communiqué.

Centrale à charbon dans l’Oddar Meanchey

Le Conseil pour le développement du Cambodge (CDC) a délivré un certificat d’investissement à Oddormeanchey Power Industrial Co., Ltd. pour investir dans une centrale au charbon de 265 mégawatts qui sera située dans le district de Trapaing Prasat de la province d’Oddar Meanchey. Selon l’annonce du CDC, avec un investissement total de 294,3 millions de dollars américains, le projet devrait créer 220 emplois.

La société a également obtenu un certificat d’investissement du CDC sur un projet de 61 millions de dollars américains de construction d’une ligne de transport de 230 kilovolts entre l’emplacement de la centrale électrique au charbon et une station auxiliaire dans la province de Siem Reap. Le Cambodge dispose actuellement de trois centrales électriques au charbon générant 740 mégawatts d’électricité au réseau principal. Ces centrales sont situées dans le district de Stung Hav dans la province de Preah Sihanouk.

Transport d’électricité

Le Conseil des ministres a également approuvé un projet d’investissement visant à construire une ligne de transport d’électricité de 500 kilovolts sur 299 km de Phnom Penh à la frontière Cambodge-Laos et une ligne de 107 km de Battambang à la frontière Cambodge-Thaïlande.

« Il s’agit d’un projet d’investissement qui contribuera à répondre à la demande et à créer une source d’énergie diversifiée pour garantir un approvisionnement sûr en électricité au Cambodge », indique le communiqué du Conseil des ministres.

La ligne de transport de Phnom Penh à la frontière Cambodge-Laos aura une durée de concession de 28 ans, dont trois ans pour la construction et 25 pour l’exploitation, pour un coût de 330 466 584 dollars. La ligne entre Battambang et la frontière cambodgienne-thaïlandaise aura une durée de concession de 27 ans, deux ans pour la construction et 25 ans pour l’exploitation, pour un coût de 110 948 912 dollars. Un comité de négociation interinstitutionnel a été mis en place, dirigé par le ministère des Mines et de l’Énergie, avec la participation du ministère de l’Économie et des Finances, de l’Autorité de l’électricité du Cambodge et de l’EDC, après que le gouvernement ait autorisé le groupe China National Heavy Machinery Corporation à investir dans le développement de l’hydroélectricité et SchneiTec à investir dans ces deux lignes de transmission.

Source : Conseil des ministres

APAC_FR_807X123_SERIES.gif

S'abonner à Cambodgemag

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône