top of page
Ancre 1

Économie & Restauration : Arnaud Darc, « transparence et conformité fiscale sont essentielles dans notre secteur »

Jeudi 29 février 2024, l’Association des restaurateurs du Cambodge - Cambodia Restaurant Association (CRA) organisait dans les locaux de l’Olympia City Hotel un atelier-débat sur la fiscalité, la comptabilité et l’audit dans le secteur de la restauration au Cambodge. Un événement d’une matinée qui a attiré près de 70 participants, officiels, experts et restaurateurs.

En préambule, M. Darc a fait part d’une anecdote récemment vécue par son entreprise : « L’année dernière, Thalias - l’entreprise que j’ai le privilège de diriger - a été confrontée à un problème de conformité. Nos efforts pour renouveler et obtenir les certificats de bonnes pratiques d’hygiène, qui sont la marque de notre engagement en faveur de la qualité, se sont heurtés à des exigences inattendues. Bien que nous ayons rempli nos obligations et réglé tous les frais requis, nous avons été confrontés à une demande de “frais supplémentaires”, en l’absence de toute facture officielle. Cette demande allait à l’encontre de notre éthique et avait des conséquences importantes sur notre transparence financière et notre préparation au contrôle fiscal ».

« Dans ce moment d’incertitude, nous avons défendu nos principes, en insistant sur la clarté et la droiture du ministère de la Santé. Cette épreuve a mis en lumière l’équilibre complexe que nous devons maintenir entre l’excellence opérationnelle et le respect de la conformité réglementaire - un équilibre qui est l’élément vital de notre secteur. »

« Je partage cette histoire avec vous parce qu’elle reflète une vérité universelle dans notre domaine : la maîtrise de la compréhension et de la navigation dans les lois fiscales, les normes comptables et les pratiques d’audit sont indispensables à notre succès collectif et à notre intégrité. Je vous invite donc tous à vous engager activement avec nos panélistes, à remettre en question les complexités qui se présentent à nous et à travailler ensemble pour trouver des solutions innovantes ».

M. Darc était ensuite relayé par M. Touch Cheakado, chef de bureau au Département des petits et moyens contribuables à la Direction générale des impôts. Ce dernier a largement insisté sur le besoin de conformité des entreprises du secteur, en soulignant que ceux qui tentaient, volontairement ou pas, de se soustraire aux obligations légales se heurtaient à des risques de fortes amendes, voire de poursuites judiciaires dans les cas extrêmes. M. Touch Cheakado a toutefois mentionné que son département n’était pas là pour punir, mais pour collecter des taxes et que ceux qui éprouvaient des difficultés de compréhension pouvaient demander de l’aide au département ou se rendre sur leur site - page Facebook pour les contacter et faire part de leurs éventuelles difficultés.

Dernier point soulevé par le fonctionnaire, la nécessité pour ceux qui sous-traitent leur comptabilité et états fiscaux, de faire appel à un expert enregistré car, « même si le contribuable n'a pas commis d'erreur, ce sera sa responsabilité qui sera engagée au final, il est donc important de faire appel à des experts certifiés ».

Sont ensuite intervenus messieurs M. Seng Tola, directeur général adjoint de l’organisme de réglementation de la comptabilité et de l’audit, Oknha KM Tan, associé et directeur général de Baker Tilly Cambodge et président de la Chambre de commerce malaisienne du Cambodge, M. Seng Tola, directeur général adjoint de l’organisme de réglementation de la comptabilité et de l’audit et enfin Mme Tep Panhary, responsable de la conformité financière du groupe Thalias Hospitality.

Ces trois intervenants ont livré de nombreuses informations concernant les barèmes d’imposition, le calendrier, les documents à fournir et, sentiment partagé, le besoin d’entretenir une comptabilité transparente, à jour et méticuleuse.

Les discours très formateurs des quatre panélistes et, ensuite, la discussion ont donc permis aux 70 participants de se familiariser avec les lois fiscales, les normes comptables et les pratiques d’audit. Pendant le débat, le modérateur Anthony Galliano, PDG de Cambodian Investment Management Holding et membre du conseil d’administration de la CRA, a habilement guidé la discussion en proposant une approche exhaustive des sujets abordés.

Les invités ont abordé une série de sujets essentiels :

  1. Importance de la conformité fiscale : L’importance de la conformité fiscale dans le secteur de la restauration et son impact sur la stabilité financière et les obligations légales.

  2. Rôle de la comptabilité dans la restauration : Explication du rôle fondamental de la comptabilité dans le suivi des transactions financières, la gestion des coûts et la prise de décisions éclairées.

  3. La signification de l’audit : Discuter de l’importance de l’audit pour garantir la transparence financière, identifier les risques et maintenir la confiance avec les parties prenantes.

Cadre fiscal pour les restaurateurs au Cambodge

Les panélistes ont donné un aperçu détaillé des réglementations fiscales applicables aux restaurateurs au Cambodge, en mettant l’accent sur les principales obligations liées et les exigences en matière de conformité. Ils ont également partagé des conseils pratiques de planification fiscale adaptées aux entreprises de restauration, telles que la gestion de la TVA et l’optimisation des déductions fiscales.

Pratiques comptables dans le secteur de la restauration

La discussion a porté sur une gestion financière efficace, couvrant les pratiques comptables essentielles pour les exploitants de restaurants, y compris la tenue de registres financiers précis, la gestion des flux de trésorerie et le contrôle des coûts. En outre, les avantages de l’utilisation de logiciels et d’outils comptables pour rationaliser les processus financiers et faciliter la prise de décision ont été soulignés.

Garantir la conformité grâce à l’audit

Les panélistes ont souligné l’importance de mettre en place des systèmes de contrôle interne solides pour garantir la conformité avec les normes comptables et les exigences réglementaires. En outre, les avantages des audits réguliers, tels que l’identification des inefficacités opérationnelles, la détection de la fraude et l’amélioration de la performance globale de l’entreprise, ont fait l’objet d’un débat approfondi.

Cet atelier s’est avéré être une expérience précieuse pour les participants, leur apportant des informations pratiques et des notions essentielles pour naviguer dans les méandres des lois fiscales, des normes comptables et des pratiques d’audit dans le secteur de la restauration dans le Royaume.

Comments


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône

Accueil   Économie   Tourisme     Culture     Destination     Gastronomie     Sport   Environnement 

bottom of page