Économie : Prêt de 40 millions de dollars de la BAD pour le développement du secteur financier

La Banque asiatique de développement (BAD) a approuvé un prêt « à caractère stratégique » de 40 millions de dollars pour soutenir les efforts du gouvernement du Cambodge visant à élargir l’accès au crédit des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) et à mettre en œuvre des réformes pour stimuler la stabilité financière et moderniser l’infrastructure du secteur financier.

Phnom Penh. Photographie Christophe Gargiulo
Phnom Penh. Photographie Christophe Gargiulo

Le troisième sous-programme du Programme de développement du secteur financier inclusif fait suite à deux sous-programmes précédents mis en œuvre de 2016 à 2019 pour aider le Cambodge à développer un secteur financier efficace et stable.

« Le gouvernement du Cambodge a fait des progrès considérables pour préserver la stabilité financière et améliorer la gestion des crises dans le contexte de la pandémie de COVID-19 », a déclaré Benita Ainabe, spécialiste du secteur financier à la BAD.

« Dans le cadre du nouveau sous-programme, le gouvernement a adopté une législation clé soutenant une stratégie nationale d’inclusion financière et a lancé plusieurs initiatives visant à accroître l’accès au financement, notamment le tout premier système public de garantie de crédit aux petites et moyennes entreprises du Cambodge. »

Au Cambodge, l’accès des démunis aux produits et services financiers est limité et les connaissances financières sont réduites. Seuls 21,7 % de la population adulte du pays possèdent un compte bancaire et les MPME ont du mal à accéder au financement et à la micro-assurance. Les entreprises sont souvent entravées par un accès limité au financement à long terme en raison d’un manque de garanties, de l’absence de soutien gouvernemental tel que les garanties, et de l’analphabétisme financier. Seuls 18 % des Cambodgiens sont considérés comme ayant une culture financière.

Le nouveau sous-programme soutient les efforts du gouvernement pour aider les MPME à se remettre de la pandémie en élargissant l’accès au crédit. Il contribue également à financer les réformes visant à renforcer la stabilité financière, notamment en rationalisant la supervision institutionnelle intersectorielle, en renforçant la gestion du risque de crédit et en introduisant des systèmes de paiement innovants.

Ces réformes ont été incluses dans le plan national de développement stratégique du gouvernement, 2019-2023, et dans la stratégie de développement du secteur financier, 2016-2025. Le nouveau sous-programme suit la stratégie de partenariat pays de la BAD pour le Cambodge, 2019-2023, qui soutient le développement du secteur financier pour stimuler la compétitivité et la diversification économiques.

Banque asiatique de développement

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône