Économie : Pertes d’exploitation et litige en cours pour La Zone économique spéciale de Phnom Penh

La Zone économique spéciale (ZESPP) de Phnom Penh enregistre une perte de 1,84 million de dollars, alors que l’arbitrage de Singapour est toujours en cours pour une action en justice de 14 millions de dollars.

Zone économique spéciale de Phnom Penh
Zone économique spéciale de Phnom Penh

La principale zone économique spéciale du Cambodge, qui emploie environ 21 000 personnes, a annoncé une perte de 1,84 million de dollars entre janvier et juin de cette année. Cette perte a été attribuée au fait que la société n’a pas vendu de terrains pour le trimestre en cours.

La société a réalisé 3,53 millions de dollars de recettes au premier semestre, mais en a dépensé 5,25 en frais de vente, d’administration et de financement.

Aucun dividende n’a été payé ou déclaré par la société depuis la fin de l’exercice précédent. En réponse, les actionnaires avaient approuvé un plan de rachat d’actions en octobre de l’année dernière, mais celui-ci n’a pas encore été réalisé pour des raisons non divulguées.

La société a contracté des prêts d’une valeur de 18,7 millions de dollars garantis par ses immeubles de placement évalués à 7,91 millions de dollars qui ont été mis en gage pour garantir les prêts à terme accordés.

En novembre de l’année dernière, une notification d’arbitrage a été déposée au Centre d’arbitrage international de Singapour par Colben System Pte Ltd, une entreprise associée à 51 %, et Colben Energy Holdings au motif que la ZESPP aurait violé certains termes de l’accord de coentreprise conclu entre la société et l’un des demandeurs.

Selon le rapport, l’affaire fait actuellement l’objet d’une procédure sans mise à jour ultérieure ni progrès depuis les derniers états financiers annuels audités du Groupe pour l’exercice clos en 2020.

Les administrateurs de la Société considèrent que « la poursuite est une réclamation frivole et sans fondement et que l’issue de cet arbitrage devrait être en faveur de la Société ».

Selon le cabinet d’audit Baker Tilly (Cambodge), les administrateurs sont d’avis qu’il n’est pas nécessaire de constituer une provision en rapport avec cette plainte. Le montant potentiel non actualisé des paiements totaux que la société serait tenue d’effectuer en cas d’issue défavorable, comme le réclament les demandeurs, est de 14,41 millions de dollars au minimum.

Les documents officiels de la société indiquent que Oknha Lim Chhiv Ho est l’actionnaire principal de la Zone économique spéciale (45,09 %), WD Infologistics PCL (14,61 %), Zephyr Co Ltd (14,17 %) et l’actionnaire principal le plus récent Ng Lian Soon (9,04 %) des 71 875 000 actions totales cotées.

Le cours de l’action PPSP se négocie actuellement à 2 110 KHR l’action, en baisse par rapport à l’offre publique initiale de 2016 de la société, qui était de 2 860 KHR.

Avec notre partenaire Cambodia Investment Review

Article en anglais ici


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône