Économie : Les échanges commerciaux avec la Corée du Sud en pleine forme

Selon les données de l’Association coréenne du commerce international (KITA), le commerce entre le Cambodge et la Corée du Sud a atteint 111,324 millions de dollars au cours du premier mois de 2022, soit une augmentation de 31 % par rapport aux 84,963 millions de janvier 2021.

Importations et exportations cambodgiennes avec la Corée du Sud ont atteint 78,3 millions de dollars et 33 millions de dollars, respectivement, soit une hausse de 49,8 % et de 1 % en glissement annuel. Photo Heng Chivoan
Importations et exportations cambodgiennes avec la Corée du Sud ont atteint 78,3 millions de dollars et 33 millions de dollars, respectivement, soit une hausse de 49,8 % et de 1 % en glissement annuel. Photo Heng Chivoan

Performances

Ce nombre représente également une augmentation de 16 % par rapport aux 95,652 millions de dollars enregistrés en décembre 2021.

En janvier 2022, les exportations cambodgiennes vers la Corée du Sud se sont élevées à 33,024 millions de dollars, soit une augmentation de 0,99 % en glissement annuel (32,699 millions) et de 1,80 % en glissement mensuel (32,439 millions).

Les importations ont atteint 78,300 millions de dollars, soit une augmentation de 49 % en glissement annuel (52,264 millions de dollars) et de 23 % en glissement mensuel (63,213 millions de dollars).

Le déficit commercial du Cambodge avec la Corée du Sud s’est élevé à 45,276 millions de dollars en janvier, se creusant de 131 % en glissement annuel (19,565 millions de dollars) et de 47 % en glissement mensuel (30,773 millions de dollars).

Produits

En général, les principales exportations du Cambodge vers la Corée du Sud comprennent les vêtements, les chaussures, les produits de voyage, les boissons, les pièces détachées, l’électronique, le caoutchouc, les produits pharmaceutiques et agricoles, tandis que les principales importations concernent les automobiles, l’électronique, les appareils de cuisine, les boissons, les produits pharmaceutiques et les plastiques.

Coup de pouce

Hong Vanak, de l’Académie royale du Cambodge, estime que bien que les exportations du Royaume vers la Corée du Sud en janvier aient représenté moins de la moitié de la valeur des importations — soit 42% — la tendance à la hausse du commerce bilatéral malgré la crise du Covid-19 atteste de la position solide des deux pays en tant que partenaires commerciaux.

D’autre part, dit-il, les articles que le Cambodge importe de Corée du Sud sont utilisés dans la production de biens destinés à l’exportation vers les marchés internationaux.

« Si l’on garde à l’esprit que le Cambodge est un pays en développement, la nécessité d’importer certains produits pour soutenir sa chaîne de production est certainement élevée », ajoute-t-il.

Malgré tout, M. Vanak pense que les exportations cambodgiennes vers la Corée du Sud bénéficieront d’un coup de pouce important lorsque l’accord de libre-échange bilatéral (ALE) signé entre les deux pays entrera en vigueur. Signé le 26 octobre 2021, l’accord commercial permettra à plus de 10 000 produits cambodgiens d’accéder en franchise de droits au marché sud-coréen, selon le ministère du Commerce.

Dans le cadre de cet accord, associé au Partenariat économique global régional (RCEP), le Royaume lèvera les droits de douane sur 93,8 % des marchandises échangées, tandis que la Corée du Sud supprimera les droits sur 95,6 % d’entre elles. M. Vanak a ajouté que l’ALE « contribuera à inciter davantage d’investisseurs à travailler avec le Cambodge pour produire et transformer des produits destinés à l’exportation vers le marché coréen ».

Tout en reconnaissant que l’accord accélérera les flux commerciaux de marchandises entre les deux pays, M. Vanak a suggéré que la balance commerciale pourrait pencher en faveur du Cambodge, si le royaume adaptait sa capacité de production pour répondre de manière plus optimale aux demandes du marché coréen.

Le Royaume a attiré un total de 39 milliards de dollars de nouveaux investissements directs étrangers (IDE) au cours du premier semestre 2021, la Corée du Sud se classant comme la deuxième source d’IDE avec une part de 10,6 %, soit 4,1 milliards de dollars, derrière la Chine (17,3 milliards de dollars).

En 2021, le commerce bilatéral entre le Cambodge et la Corée du Sud a atteint 965 132 millions de dollars, soit une hausse de 9 % par rapport aux 885 322 millions de 2020.

Hin Pisei avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône