Économie : Le volume des échanges commerciaux au 1er trimestre dépasse les 13 milliards de dollars

Le volume des échanges commerciaux du Royaume a atteint plus de 13 milliards de dollars au premier trimestre de cette année, soit une augmentation de plus de 9 % par rapport à la même période en 2021.

En 2021, le volume des échanges commerciaux du Cambodge a atteint 48 milliards de dollars, soit une augmentation de 28,2 % par rapport à l'année précédente. Les exportations ont représenté 19,30 milliards de dollars, soit une augmentation de 5,3 %, tandis que les importations se sont élevées à 28,70 milliards de dollars, soit une augmentation de 50,3 %.
En 2021, le volume des échanges commerciaux du Cambodge a atteint 48 milliards de dollars, soit une augmentation de 28,2 % par rapport à l'année précédente. Les exportations ont représenté 19,30 milliards de dollars, soit une augmentation de 5,3 %, tandis que les importations se sont élevées à 28,70 milliards de dollars, soit une augmentation de 50,3 %.

Le volume des exportations au premier trimestre a atteint 5,7 milliards de dollars, soit une augmentation de 25,7 % par rapport aux 4,5 milliards de dollars de la même période de l’année dernière. Le volume des importations a représenté 7,4 milliards de dollars, soit une légère baisse par rapport aux 7,5 milliards de dollars de la même période l’année dernière.

Le déficit commercial du Royaume au premier trimestre s'élevait à 1,7 milliard de dollars.

Hong Vanak, de l’Académie royale du Cambodge, a déclaré que la lutte efficace du Royaume contre le Covid-19, le taux de vaccination élevé et la situation politique favorable étaient les principaux facteurs de l’augmentation progressive des exportations agricoles. Celle-ci a également été stimulée par les accords de libre-échange (ALE) conclus par le Cambodge avec d’autres pays.

« L’augmentation du volume des échanges reflète le fait que le Cambodge joue un rôle important dans la chaîne de production mondiale », a-t-il déclaré.

Néanmoins, il a précisé que le Cambodge devait intensifier ses efforts de diversification pour ses produits afin d’augmenter le volume des exportations et combler le déficit :

« Pour réduire les importations, le Cambodge doit tirer le meilleur parti de ses matières premières potentielles. L’utilisation de matières premières locales aidera le Cambodge à gagner plus de valeur ajoutée ».

Le vice-président de la Chambre de commerce du Cambodge (CCC), Lim Heng, a déclaré que la loi sur les investissements du Royaume, l’efficacité des accords de libre-échange avec d’autres pays, la forte productivité, le salaire équitable de la main-d’œuvre et certains pays touchés par la crise comme le Myanmar ont permis au Cambodge d’attirer davantage d’investisseurs.

Il prévoit que le volume des échanges, et en particulier des exportations, augmentera :

« Je suis optimiste quant à l’expansion du commerce du Cambodge avec les autres pays du monde, car le pays dispose désormais de beaucoup plus de types de produits à exporter ».

En 2021, le volume des échanges commerciaux du Cambodge a atteint 48 milliards de dollars, soit une augmentation de 28,2 % par rapport à l’année précédente. Les exportations représentaient 19,30 milliards de dollars, soit une augmentation de 5,3 %, tandis que les importations s’élevaient à 28,70 milliards de dollars, soit une augmentation de 50,3 %.

Hin Pisei avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône