Économie : Le Cambodge envisage un accord avec Alibaba pour ses PME

Le Cambodge cherche à collaborer avec Alibaba Group pour proposer ses produits sur les marchés chinois et ceux des pays d’Asie, d’Europe et d’Afrique par le biais de l’application Lazada.

Le Cambodge cherche à collaborer avec Alibaba Group pour proposer les produits locaux sur les marchés chinois et ceux des pays d’Asie, d’Europe et d’Afrique par le biais de l’application Lazada, ce qui pourrait augmenter les exportations des petites et moyennes entreprises (PME) nationales.
Le Cambodge cherche à collaborer avec Alibaba Group pour proposer les produits locaux sur les marchés chinois et ceux des pays d’Asie, d’Europe et d’Afrique...

Une vidéoconférence a été organisée à cette fin le 28 janvier entre Yim Chhay Ly, président du Comité national pour la promotion du mouvement « Un village, un produit », et des représentants d’Alibaba.

Song Juntao, chef du projet Electronic World Trade Platform (eWTP) d’Alibaba, a indiqué que près de 1 000 entreprises malaisiennes et thaïlandaises étaient membres d’Alibaba, qui, selon lui, aide les PME à exporter vers plus de 200 pays.

« Lazada, la branche d’Alibaba en Asie du Sud-Est, sert 650 millions de clients dans six pays - Vietnam, Singapour, Malaisie, Thaïlande, Philippines et Indonésie, a-t-il précisé »

Le projet eWTP a été lancé en 2016, et a recueilli le soutien des dirigeants du Groupe du G20, a-t-il dit, ajoutant que les plateformes étaient reconnues par les chefs de gouvernement des pays qui travaillent avec Alibaba.

M. Song a noté que les eWTP étaient des partenariats multilatéraux public-privé visant à améliorer le commerce en ligne. Il a ajouté que les eWTP travaillaient avec des partenaires locaux et internationaux pour construire des réseaux d’infrastructures numériques — notamment des plateformes d’opérations, de transport, de finance, de paiement et de services publics à l’échelle mondiale — afin de stimuler le commerce, le développement durable et l’intégration du développement vert.

« Actuellement, les eWTP ont été mis en œuvre dans six pays d’Asie, d’Europe et d’Afrique. En Asie, il y a notamment la Malaisie et la Thaïlande »

« La vision de l’eWTP est d’aider les pays partenaires à accroître leurs exportations grâce au commerce électronique transfrontalier, en mettant l’accent sur le développement économique et la préservation de l’environnement », a déclaré M. Song.

Le président de la Fédération des associations de petites et moyennes entreprises du Cambodge (FASMEC), Te Taingpor, a déclaré au Phnom Penh Post le 30 janvier qu’il se félicitait du travail d’équipe avec Alibaba.

Il a affirmé que cette collaboration stimulerait les exportations des PME cambodgiennes par le biais des réseaux en ligne et contribuerait grandement à la réalisation des objectifs de la politique de développement industriel 2015-2025, notamment en favorisant la transformation des aliments.

Il a ajouté que cette politique mettait fortement l’accent sur l’augmentation de la production de produits transformés afin de générer davantage de revenus et de freiner la migration, ainsi que de nourrir et d’aider autrement les habitants du pays.

« Nous sommes heureux de promouvoir les produits de nos PME dans tout le pays par le biais des ventes en ligne », a déclaré M. Taingpor.

Il a également suggéré qu’il était grand temps pour la Chine et la Corée du Sud de signer un protocole d’accord sur les exportations basées sur le commerce électronique, en faisant valoir que le nombre d’entreprises cambodgiennes qui vendent en ligne était significatif.

Cependant, même avec la multitude de systèmes numériques utilisés dans l’écosystème commercial cambodgien, de nombreux petits entrepreneurs ne comprennent pas bien comment ils fonctionnent ou comment ils pourraient être exploités pour réussir, a-t-il concédé.

Pourtant, de nombreuses PME s’efforcent de se moderniser, et FASMEC a formé une bonne partie de ces petites entreprises, à Phnom Penh et dans les 24 provinces, à l’adoption et à l’utilisation des systèmes numériques.

Nov Sivutha avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône